• Save

Mme Dufour est la deuxième ivoirienne décédée du coronavirus en France. Elle habitait la ville de Sauvage à 20 minutes de Romilly-Sur-Seine, commune où elle avait ses activités. Elle y était propriétaire d’un restaurant maquis de spécialités africaines. Son cadre servait par ailleurs à des promoteurs de la musique zouglou, de jeunes ivoiriens vivant à Romilly-Sur-Seine qui y organisaient des soirées. Ces spectacles zouglou étaient pilotés par Serge Olivier, ancien manager du groupe les Patrons.

Lire aussi : Coronavirus-Une ivoirienne décédée en France-Ses enfants sont des prophètes

Romilly-Sur-Seine-“La femme ivoirienne décédée du coronavirus était affaiblie par la maladie”

Mme Dufour, ivoirienne d’origine, d’ethnie Guéré avait fait pratiquement toute sa vie en France. Selon Armand Créole que nous avons eu au téléphone ( il vit dans la ville de Romilly-Sur-Seine) , par ailleurs, manager bien connu du showbiz ivoirien dans les années 2000, qui a notamment géré la carrière de Tata Khenny ; Mme Dufour était malade : “Elle avait été affaiblie par la maladie jusqu’à ce qu’elle soit testée positive au coronavirus. Elle vivait avec son homme, un ancien militaire qu’elle avait connu en Côte d’Ivoire. L’espace qu’elle gérait était auparavant aux mains de Kouriol Yao. C’était une dame sans histoire. Elle venait de faire venir du pays l’une de ses filles. Cette dernière que j’ai eu au téléphone est toute en larmes. Je n’ai donc pas pu échanger longuement avec elle…”. Deuxième ivoirienne décédée du coronavirus en France, Mme Dufour laisse derrière elle la communauté ivoirienne de Romilly-Sur-Seine inconsolable.

One thought on “France-Romilly-Sur-Seine-Tout sur l’ivoirienne décédée du coronavirus-Elle était propriétaire d’un maquis où l’on organisait des soirées zouglou”

Comments are closed.