Dans le monde du spiritueux et du champagne, il faudra désormais compter avec la marque Mary D estampillée par l’Ivoirienne Marie Djolo. Négociante en vins, elle a eu l’ingénieuse idée, suite à une étude de marchés, de créer son propre label. Même si elle vit en France, l’Afrique reste pour elle un vivier où la demande en produits de luxe est de plus en plus grande. Avant la grande détonation sur les marchés Africains, notamment en Côte d’Ivoire, au Ghana, Marie Djolo, s’est ouverte en quelques lignes, à travers cet entretien, à votre site d’informations, www.actupeople.net

Lire aussi : Interview exclusive-Vidéo-Deuxième partie-Emmanuelle Kéïta-Influenceuse Web-Yvidero-Emma Lohoues-Coco Emilia et moi : “Voici l’homme qui m’a donné ma chance”-Elle revient sur le message qu’elle a adressé au président de la République

Si tu dois te présenter, que dirais-tu ?

Je me définis déjà comme une personne ambitieuse. Je suis plutôt autodidacte, donc je ne vais pas m’attarder sur mon parcours scolaire. J’aime entreprendre. Du coup, en tant que négociante en vins et champagnes, j’aime travailler en équipe.

Dans quel univers as-tu grandi ?

Au delà de mon environnement existentiel, j’ai toujours baigné dans le monde de la mode, la politique et l’entreprenariat. La résultante de Mary D qui est ma marque de vins et de champagnes.

Comment s’est faite ton insertion en France ?

J’ai travaillé dans le milieu de la petite enfance. J’ai aussi évolué dans la vente.

Tu as dû faire face à pas mal d’épreuves…Raconte nous un peu

Vous savez, nous sommes tous le fruit de nos épreuves et expériences. C’est tout cela qui nous forge et nous permet d’aller de l’avant. Les épreuves inhérentes à l’existentialité ou à mon insertion, je ne vais pas trop m’y attarder. Ce qui a pu être comme difficulté pour moi, ça été de pouvoir trouver des marchés pour fournir du vin et du champagne à des entreprises basées en Côte d’Ivoire. Il fallait à chaque étape, faire la preuve de notre expertise avant les commandes et livraisons.

Lire aussi : Interview Exclusive-Vidéo-Emmanuelle Kéïta-Tout ce que vous ne savez pas d’elle-Les écoles qu’elle a fréquentées-Son mariage-Dj Arafat-Les sugar daddy : “Suspect 95 est un garçon magnifique…”

Marie Djolo, propriétaire des marques de vins et champagnes Mary D

Négociante en vin, tu es propriétaire de la marque Mary D…Comment l’idée t’es venue ?

Un jour, je reviendrai plus en large sur le storytelling de la marque Mary D. Mais c’est après constat, suite à une étude de marchés sur le vin et champagne en Afrique que j’ai décidé de me lancer. J’ai remarqué qu’il y’a beaucoup de demandes, mais peu d’offres pour des pays comme la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Nigéria qui commencent à avoir une demande de produits de luxe.

Comment fait-on pour l’Ivoirienne que tu es, pour avoir une marque labelisée ?

Il faut juste avoir la certification de l’INPI.

Avec ton vin, comptes-tu t’imposer sur le marché Ivoirien où le vin est de plus en plus prisé ?

Je ne me donne aucune limite. Le marché Ivoirien est très porteur. Avec la qualité de vins et de champagnes que nous avons, nous allons pouvoir nous imposer.

Un message pour terminer…

Très bientôt, nous allons nous positionner sur les marchés Africains, surtout en Côte d’Ivoire. Ce sera l’occasion à travers la marque Mary D d’offrir des opportunités d’emplois. Merci d’adopter les vins et champagnes Mary D pour plus de plaisirs à vos évènements festifs.