• Save

Depuis quelques jours, les avocats de Guillaume Soro, à Paris, sont montés au créneau. Charles Consigny et Robin Binsard, avocats à la Cour de Paris agissant au nom de leur client ont adressé un courrier long de trois pages, en recommandé, à Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire. Et ce, avec pour objet : « Violation des droits et libertés fondamentaux ». En résumé, les avocats de Guillaume Soro dénoncent le traitement infligé à leur client. Ils interpellent également Alassane Ouattara sur les dispositions de la constitution. Outre cela, les avocats de Guillaume Soro se réservent le droit suivant : « …A défaut, nous avons reçu mandat d’engager toutes les voies de droits adéquates, en ce compris devant les juridictions internationales ». Ils menacent donc à mots couverts de poursuivre le président Alassane Ouattara en justice s’il continue ainsi de violer les droits de leur client.

Lire aussi : Etats-Unis-Prière sur la dépouille du colonel Issiaka Ouattara Wattao-Le tweet intriguant de Guillaume Soro en latin

Les avocats de Guillaume Soro à Alassane Ouattara : « Il vous appartient… »

« Conformément aux dispositions de l’article 54 de la constitution de Côte d’Ivoire du 8 novembre 2016, il vous appartient en qualité de président de la République, de vous assurer du respect des normes constitutionnelles et des engagements internationaux », énoncent d’entrée de jeu les avocats de Guillaume Soro. Quant aux accusations de détournement de deniers publics, et de tentative d’atteinte contre l’autorité de l’Etat, voici ce qu’ils répondent : « …nous nous inscrivons en faux contre les accusations formulées à l’endroit de M. Guillaume Soro…Nous émettons des réserves quant à l’authenticité et la fiabilité des enregistrements ». Quid des échéances électorales d’octobre 2020, une bataille juridique se profile entre les avocats de Guillaume Soro et ceux d’Alassane Ouattara.

Lire aussi : Après l’emprisonnement de ses deux frères-Le fils de Guillaume Soro est-il en danger ?

Les avocats de Guillaume Soro pourront-ils faire reculer Alassane Ouattara ?

Quelle suite, le président de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara va t-il donner au courrier des avocats de Guillaume Soro. Au moment où le président de Générations et Peuples Solidaires se réjouit des campagnes médiatiques qui ont conduit le pouvoir d’Abidjan à transférer son frère à la MACA pour de meilleures conditions de détention. Doit-on s’attendre à ce que l’action diligentée par les avocats de Guillaume Soro à travers ce courrier portera-t-elle des fruits ? Interpol n’a pas donné de suite au mandat d’arrêt international contre Guilaume Soro. Dans la requête des avocats, il est fait mention que « cesse sans délai l’ensemble des atteintes aux droits et libertés fondamentaux, assurer la remise en liberté des proches de notre mandat, et de permettre à M Guillaume Soro de présenter sa candidature et d’exercer sa campagne en perspective des élections présidentielles du 31 octobre 2020 dans un contexte d’apaisement et de respect des normes constitutionnelles et conventionnelles ».

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.