Hélas, la triste nouvelle est tombée autour de 4h21 minutes, heure de Paris. Erickson le Zulu est mort. L’artiste coupé décalé a tiré sa révérence à l’hôpital de Créteil où il était interné depuis trois jours. Il aura lutté et se sera battu face à la mort jusqu’à la dernière minute. Six mois, qu’on lui avait découvert un cancer. La chimiothérapie qu’il suivait n’a pu le sauver de la faucheuse. Déjà en fin de soirée, le diagnostic vital des médecins ne donnait pas lieu à un espoir certain. Mais ses amis, ses frères, sa famille et les artistes ivoiriens à son chevet ont cru jusqu’à son dernier souffle.

Lire aussi : France-L’artiste coupé décalé, Erickson le Zulu lutte contre la mort

L’information de la mort d’Erickson Le Zulu a d’ailleurs été annoncé via les réseaux sociaux par ceux qui étaient à ses côtés à l’hôpital. Clap de fin pour ce grand « atalaku » qui a fait les beaux jours des plus grands maquis de la rue princesse, du Roland Garros à Yopougon Toits Rouges avec ses compagnons tels Fabrice Denon, Commandant Vetcho, Boombastik, Innocent Versace…Adieu Erickson, Adieu, le Zulu. Toute la Côte d’Ivoire te pleure. Va en paix.