• Save

Nommé en juin 2017, le contrat du sélectionneur Ibrahim Kamara devrait prendre fin le 30 juin 2020. Le technicien ivoirien a dirigé au total 21 rencontres des Éléphants et a enregistré 13 victoires dont 7 matches officiels et 6 en amical, 3 matches nuls (2 en officiel et 1 en amical) et 5 défaites (3 officiels et 2 en amical). Régulièrement critiqué pour ses choix tactiques, Ibrahim Kamara n’a pas convaincu de nombreux Ivoiriens qui ont souhaité son départ après la défaite des Éléphants face à l’Ethiopie lors de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2021.

Lire aussi : Football-Après le limogeage de Kamara Ibrahim-Voici le futur entraîneur des Éléphants de Côte d’Ivoire

Cependant, le limogeage de Kamara n’est pas dû à ses mauvais états de service sur le banc ivoirien. Selon une source proche de la fédération ivoirienne de football, le technicien ivoirien se serait farouchement opposé aux ingérences du président de la Fédération Ivoirienne de Football, Sidy Diallo, dans le choix des joueurs. Plusieurs joueurs binationaux ont été imposés à Ibrahim Kamara. C’est face au refus de ce dernier, que la FIF a décidé de se passer de ses services. C’est la raison pour laquelle le communiqué de la Fif ne mentionne à aucun moment les raisons du limogeage de l’ancien international ivoirien. Il faut noter que le limogeage d’Ibrahim Kamara n’a pas du tout été apprécié par le bras droit de Sidy Diallo, qui n’est autre que Sory Diabaté, le vice-président de la Fif.