• Save

Le 19 mai 2012 à l’Allianz Arena en Allemagne face au Bayern Munich, Chelsea remportait la ligue des Champions. Et ce, suite à un exploit individuel de Didier Drogba qui, dans les derniers instants de la rencontre, sur un coup de tête rageur amenait les deux équipes à en découdre à l’épreuve fatidique des tirs aux buts. Huit ans après cette finale héroïque, Didier Drogba a partagé un témoignage émouvant où il confie pour la première fois ce qu’il avait demandé en son temps à son jeune coéquipier, Juan Mata qui n’avait que 23 ans à cette époque. Un témoignage livré par Didier Drogba en Anglais et que votre site d’informations, www.actupeole.net a essayé de restituer.

Lire aussi : Fédération Ivoirienne de Football ( FIF)-Didier Drogba-Sory Diabaté-Idriss Diallo probables candidats-Voici la date des élections

Chelsea vainqueur de la Champion’s League en 2012-Le témoignage émouvant de Didier Drogba

“Il ya huit ans, notre manager venait d’être limogé par le club. Et nous, les joueurs, avions eu une réunion d’équipe où nous avions reconnu être en partie responsables de son départ. Le capitaine John Terry a parlé. Frank Lampard, Petr Cech et d’autres leaders du groupe également. Après cette réunion de crise, nous avions décidé de tout donner pour remporter la Champion’s League malgré notre défaite face à Napoli ( 4-1). Nous poursuivions ce trophée depuis huit ans, et nous pouvions faire mieux que d’en être finalistes. Nous avons tous accepté de mettre de côté nos égos et de n’avoir qu’un seul objectif, gagner cette coupe. Après toujours cette même réunion de crise, j’ai demandé à un jeune de 23 ans, Juan Mata Garcia : “S’il vous plait, Maestro, aidez-moi à gagner la ligue des Champions”… Il m’a regardé et m’a dit : “Mec, tu es fou. Tu es Didier Drogba.

Lire aussi : People-Aperçue dans une photo avec Emma Lohoues-Carmen Sama bientôt à la télévision ?-La chaîne où elle pourrait animer

Découragé, presqu’en larmes, après avoir regardé les minutes qui restaient, j’ai dit : “Croire en quoi ?…c’est bientôt fini, je vais à nouveau pleurer comme il y’a quelques mois lorsque j’ai perdu la finale de la Coupe d’Afrique avec la Côte d’Ivoire”

C’est toi qui va m’aider à gagner cette coupe”. Je lui ai alors rétorqué : “Je suis ici depuis 8 ans et je ne l’ai pas encore gagné, donc je crois que c’est vous qui allez nous aider à gagner cette coupe. Je vais même vous offrir un cadeau si nous la gagnons. Nous étions fin février”…Trois mois plus tard, nous étions à Munich en Finale, dans le stade du Bayern submergé par une vague rouge. Nos hôtes ont pris les devants. Il ne restait plus que 8 minutes. Sur mon chemin pour aller botter le corner au bout des huit minutes restantes, Juan Mata, le jeune homme me regarde et me dit : “Crois Didi, tu dois croire”. Découragé, presqu’en larmes, après avoir regardé les minutes qui restaient, j’ai dit : “Croire en quoi ?…c’est bientôt fini, je vais à nouveau pleurer comme il y’a quelques mois lorsque j’ai perdu la finale de la Coupe d’Afrique avec la Côte d’Ivoire”…Dernière minute, denier virage, je veux dire premier virage pour nous contre dix huit pour le Bayern Munich. Devinez qui a pris ce corner de Juan Mata…Le reste, c’est de l’histoire”. La leçon de ce témoignage, dixit Didier Drogba, “c’est de croire, et toujours croire”.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.