Avec plus de 10 mille personnes connectées en ce moment sur sa page Facebook, Emmanuelle Kéïta est en train de réagir sur l’affaire Aya Robert suite à un message qu’elle a publié via Snapchat. Elle a reconnu que son message était certes méprisant, mais elle a tenu à parler. Nous avons pu retranscrire en instantané ses propos : « Au nom du bien que tu as pu me faire, Aya Robert, je te demande publiquement pardon »…, dira-t-elle en substance : « Ce serait hypocrite de ma part de faire comme si de rien n’était. Une personne que j’aime énormément a été blessée dans son amour propre et pour ça, je vous dois une explication. Une influenceuse ne se justifie pas, me dira-ton. Mais il me faut me justifier face à la personne mise en cause parce que j’ai un grand respect pour elle. Je remarque qu’elle est peinée. Je veux rétablir une certaine vérité. Je vais vous parler de l’une de mes guerrières. Elle a su se démarquer. Elle fait partie de ces personnes qui te disent ouvertement leur amour et l’assume via Facebook, malgré qu’elle ait sa communauté….Un jour, je l’ai contacté via Snapchat, et elle en était toute émue. Et je lui ai dit au nom de l’amour que tu me portes, ne parle plus mal des enfants d’une dame à une condition que cette personne ne parle plus mal de moi. Quand je suis rentrée en contact avec elle, c’était pour lui donner des conseils. Après je lui ai dit de ne plus injurier une personne qui fut mon amie. A deux reprises, elle a m’a écouté. Mon réseau à moi, c’est EkLand. Chacun a son réseau sur Facebook.

Lire aussi : Carmen Sama-Anniversaire Emma Lohoues-Excédée par les critiques-Elle répond : “La veuve que je suis est chrétienne, et a besoin de vivre…”

Je vous laisse à vos places de fans. Mais Aya Robert reste une fan qui, pour moi, avait une place particulière malgré tout ce qu’on pouvait dire d’elle. J’ai toujours été fière d’elle. Un jour, je lui ai dit est-ce que tu me permets de te donner des conseils. Tu peux continuer de faire du gossip, mais vilipender les gens, cela te fait sortir de ta ligne éditoriale. Je ne peux pas accepter de te voir continuer à insulter les personnes que j’aime. Je lui ai donné conseils sur conseils. Parce que je l’ai désigné comme présidente de ma fan base, or à Ekland, on n’insulte pas, on ne vilipende pas. J’ai dit à Aya d’arrêter de mêler mon nom à ses directs, qu’elle arrête de me défendre. Je lui ai dit que je sais l’amour qu’elle me porte, mais qu’elle arrête de me défendre….Aya a mené des combats pour moi par convictions. Pour le cas de mon ex, elle avait ma bénédiction, mais je ne suis pas d’accord avec ses sorties sur des personnalités publiques. Concernant la sortie sur Snapchat, j’en avais marre… »…. »Apoutchou National a dit un gros mensonge sur moi que j’aimerais bien rectifier : Ce jeune homme s’est levé pour se reconcilier avec Aya Robert sur mon nom en me traitant d’ingrate. Toutes les fois où il poignardait Aya Robert, c’est dans mes bras qu’elle se consolait… ». Le direct d’Emmanuelle Kéïta a cours en ce moment.