• Save

Valeur montante du football ivoirien, Habib Maïga réussit une saison magnifique du côté du FC Metz où il s’est imposé comme l’un des hommes clés de l’entraîneur Vincent Hognon. Très performant, l’ancien milieu de l’AS Saint-Etienne a également gagné en 2020 ses galons de titulaire avec les Éléphants de Côte d’Ivoire. Mais le 20 février dernier, Maïga a vu Ibrahim Kamara, l’homme qui lui a donné sa chance en sélection, être débarqué de son poste de sélectionneur national. Pas ingrat pour un sou, le natif de Gagnoa a tenu à rendre un vibrant hommage à Kamara avec lequel il a remporté la CAN des cadets en 2013.

Lire aussi : Éléphants de Côte d’Ivoire-Éliminatoires CAN 2021-Tout sur les cinq nouveaux joueurs en renfort

  • Save
Habib Maïga : « Ibrahim Kamara est comme mon papa »

« Kamara Ibrahim est plus qu’un entraîneur. Il est un peu comme mon papa. Avec Franck Kessié, Kéïta Aboubacar, Angban Victorien, Jean-Eudes Aholou, Diallo Chester, Idrissa Doumbia, Yacou Méïté et même Nicolas Pépé, nous avons beaucoup appris avec lui. Il est un peu comme un père adoptif pour nous tous. La première personne à convoquer Nicolas Pépé en U20, c’est coach Kamara…Pour nous, c’était notre formateur, notre papa. Il nous a tout appris. Depuis 2012, nous sommes ensemble. En tant qu’homme, en tant qu’entraîneur, c’est un super gars. Si nous nous retrouvons tous en Europe en train de jouer au haut niveau, c’est grâce à Kamso (le surnom de Kamara) », confie l’international ivoirien avec émotion.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.