• Save

Les 27 et 31 mars, la Côte d’Ivoire croisera le fer avec Madagascar, son adversaire le plus coriace dans sa poule de qualification pour la CAN 2021. Après leur défaite en Ethiopie, les Éléphants n’auront pas droit à l’erreur. Pour bonifier l’équipe, Patrice Beaumelle serait bien inspiré à faire appel à ces cinq joueurs qui marchent fort en club. Gervinho, Jéremie Boga, Eric Bailly, Hassane Kamara et Hamed Traoré Junior, zoom sur ces cinq nouveaux joueurs qui pourraient renforcer l’équipe nationale de Côte d’Ivoire.

Gervinho, le retour du Jaguar

  • Save
Gervinho, le grand retour avec les Éléphants de Côte d’Ivoire

Gervinho (Attaquant) : Ecarté de l’équipe nationale sous Ibrahim Kamara, Gervinho demeure aujourd’hui le meilleur buteur (22 buts en 84 sélections) en activité des Éléphants et l’une des plus grandes stars du football africain. Après avoir longtemps porté l’équipe nationale sur ses épaules, le joueur de Parme pourrait permettre à l’équipe actuelle d’être plus incisive et plus compétitive. Le haut niveau, le football africain et ses tours de magie, l’ancien joueur d’Arsenal connait jusqu’au bout des doigts. Sa seule présence donnerait la trouille aux défenses adverses et boosterait le moral de ses jeunes équipiers. Après deux ans de sevrage, on imagine le champion d’Afrique 2015 gonflé à bloc.

Jérémie Boga, la pépite est arrivée à maturité

  • Save
Jérémie Boga, l’avenir de la sélection ivoirienne

Jérémie Boga (Attaquant) : Annoncé à ses débuts comme l’une des plus grandes promesses du football européen, Jérémie Boga a eu du mal à confirmer ses prédispositions au haut niveau. A 23 ans, le joueur de Sassuolo semble arrivé à maturité. On en veut pour preuve la belle saison qu’il réalise en Serie A. Joueur explosif aux dribbles déroutants, Boga pourrait bien dynamiter les couloirs de l’attaque ivoirienne en étant une alternative crédible au décevant Nicolas Pépé. Brillant avec Sassuolo (7 buts en Serie A), le joueur formé à Chelsea mérite une seconde chance après une première sélection grattée contre la Guinée à Bouaké en 2017.

Hassane Kamara, la muraille de Reims

  • Save
Hassane Kamara, une première avec les Éléphants de Côte d’Ivoire ?

Hassane Kamara (Défenseur) : Jamais appelé en sélection, Hassane Kamara n’en demeure pas moins l’un des joueurs ivoiriens les plus en forme du championnat français. Avec Reims, ce latéral gauche polyvalent réussit sa plus belle saison. Doté d’une vitesse incroyable balle au pied, le natif de Saint-Denis (France) possède toute la palette du latéral moderne. Ses brillantes prestations avaient même suscité l’intérêt de l’Olympique Lyonnais qui a tout fait pour le recruter lors du mercato hivernal. Quand on sait le manque de talent à son poste chez les Éléphants, Kamara ne dépaillerait pas dans cette équipe ivoirienne.

Hamed Junior Traoré, le meneur de jeu qui manquait

  • Save
Hamed Junior Traoré, un talent qui n’attend que de servir son pays

Hamed Junior Traoré (Milieu) : Et si Hamed Junior Traoré était la solution au problème de meneur de jeu des Éléphants ? A 20 ans, le maître à jouer de Sassuolo ne manque pas de talent et de références. Les remarquables prestations de l’international Espoirs l’an dernier avec Empoli lui ont valu son transfert à la Juventus Turin qui l’a donc prêté cet été à Sassuolo où le natif d’Abidjan n’a pas tardé à faire parler son aisance technique, son sens du jeu et son sens de la passe. Très en vue à la dernière CAN U23, Traoré pourrait rendre bien de services aux pachydermes ivoiriens.

Eric Bailly, le retour du “ministre” de la défense

  • Save
Eric Bailly, son retour est attendu en équipe nationale de Côte d’Ivoire

Eric Bailly (Défenseur) : Porté disparu en sélection du fait de ses nombreuses blessures, le retour d’Eric Bailly est attendu avec impatience. Absent à la CAN, le défenseur central de Manchester United constituerait un vrai renfort pour les Éléphants. Si Ismaël Traoré a assuré un bel intérim, il est loin d’avoir le talent et l’expérience internationale de son jeune équipier. Passé au travers contre l’Ethiopie en novembre, la défense ivoirienne retrouverait sérénité et assurance avec le retour de Bailly.