• Save

Faute de visas, Wonlo Coulibaly de l’Asec et Cheick Comara du Wac sont encore bloqués à Abidjan. Ces éternels problèmes administratifs auxquels sont très souvent confrontés les Éléphants de Côte d’Ivoire. A deux jours du match amical face aux Écureuils du Bénin, quel visage présentera le onze ivoirien quand on sait qu’un joueur comme Wonlo Coulibaly avait tenu le flanc gauche de la défense ivoirienne lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 en Egypte.

Lire aussi : Interview-Chico Lacoste (Membre du comité d’organisation des obsèques de Dj Arafat)-Profanation de la tombe : « Voici ceux que j’accuse »

Wonlo Coulibaly et Cheick Comara sont encore à Abidjan

Après une Coupe d’Afrique des Nations 2019 qui s’est arrêtée en quarts de Finale en Egypte, c’est la reprise chez Les Éléphants de Côte d’Ivoire. Coach Kamara Ibrahim a rendu sa liste des 23 joueurs convoqués, le jeudi dernier, en vue de la double rencontre de préparation de la Coupe d’Afrique des Nations 2021 que vont disputer les pachydermes durant la trêve internationale. Ce vendredi, le Onze Ivoirien affronte en effet les Écureuils du Bénin, en France. Le groupe de Kamara Ibrahim n’est cependant pas au grand complet à ce regroupement de Deauville. Manque à l’appel, deux joueurs de la ligne défensive ivoirienne qui étaient présents à la CAN 2019 au Caire.

Lire aussi : Décès de Dj Arafat-Les confidences de Ismaël Agana, fils d’Alpha Blondy : « Quand son père est décédé, je savais… »

La raison de l’absence des deux défenseurs Ivoiriens est notamment liée à un problème de visas. En effet pour faute de visas, Wonlo Coulibaly, défenseur des jaune et noir de l’Asec d’Abidjan et Cheick Comara du WAC sont bloqués à Abidjan. Les deux joueurs, on s’en souvient, avaient déjà été confrontés au même problème de visas à l’occasion du regroupement des Éléphants en France avant de rallier Abu Dhabi. A deux jours de la rencontre amicale entre Ivoiriens et Béninois en France, les deux internationaux Ivoiriens sont encore en quête du sésame administratif afin de rejoindre le reste du groupe en regroupement actuellement à Deauville.