• Save

L’un des proches de Didier Drogba avec qui, nous avons échangé a laissé exploser sa joie. “Je viens d’ouvrir une bouteille de champagne à notre santé”. C’est dire combien ce parrainage était tant attendu au niveau du staff de celui qu’on surnomme Dahi Zoko. Mais la marche périlleuse de la gazelle de Niaprahio n’est pas encore achevée. Une autre étape difficile reste à franchir. Et celle-ci se jouera au niveau de la commission électorale en charge de l’organisation de l’élection du président de la Fédération Ivoirienne de Football. René Diby, ancien ministre des sports, et président de la commission en question va-t-il valider le parrainage des arbitres au profit de Didier Drogba ?.

Lire aussi : Présidence de la FIF-Le parrainage des arbitres de Côte d’Ivoire met Didier Drogba sur orbite-Voici les présidents de clubs qui le soutiennent déjà !

Rien n’est moins sûr d’autant plus que ce qui se joue actuellement à un air de bicéphalisme à la tête de l’Amicale des Arbitres de Côte d’Ivoire. Le président actuel, intérimaire dit-on, et qui a réuni 30 membres pour porter leur choix sur Sory Diabaté, est contesté. Or ce dernier a déjà remis son parrainage à Sory Diabaté. Les arbitres dissidents au nombre de 223 qui eux, ont accordé leur parrainage à Didier Drogba vont entériner leur choix. Avec ce parrainage, Didier Drogba va aller déposer sa candidature. On se trouve là devant un groupement d’intérêt qui, divisé, aura accordé son parrainage à deux différents candidats. Celui qui devra résoudre l’énigme est bien entendu René Diby. Va-t-il invalider le parrainage de Sory Diabaté par une partie des arbitres au profit de la grande majorité qui a choisi Didier Drogba ?. Cette question va rester posée jusqu’à ce que René Diby reçoive les différentes candidatures.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.