• Save

Pour mettre fin aux annonces fantaisistes sur les réseaux sociaux comme ce fut le cas du feuilleton Eto’o. Et aussi pouvoir gérer au mieux et contrôler de manière efficiente les nombreux dons de par les quatre coins du monde , à l’endroit du regretté défunt, la star du coupé décalé Dj Arafat, le gouvernement Ivoirien a décidé de la mise en place d’une commission juridique qui sera composée d’un avocat, d’un notaire, un huissier et un financier. Cette commission va gérer de façon transparente les dons faits à la famille de l’artiste. Voilà une décision à saluer, au regard des agissements constatés sur les questions de dons reçus ou non depuis le décès de l’artiste. Ne dit-on pas que l’argent n’aime pas le bruit…

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Le gouvernement prend en charge les obsèques de Dj Arafat : Le sens d’une décision

Un musée pour Dj Arafat

  • Save
Le Ministre de la Culture entouré des membres du comité mis en place pour les obsèques de Dj Arafat

Au cours de sa rencontre avec le comité d’organisation des obsèques de Dj Arafat dans la journée d’hier à son cabinet, le ministre de la culture, Maurice Kouakou Bandaman, a fait cette importante suggestion aux membres du comité d’organisation. Le ministre Bandaman a proposé au comité, un projet de création d’un musée qui va abriter les œuvres de Dj Arafat à l’instar de Johnny Halliday à Paris. Ce musée a-t-il indiqué, va produire des revenus pour soutenir la famille du défunt. Nous y reviendrons.

Publicités