La mort vient de faire une grosse victime dans le rang des artistes qui s’étaient engagés pour la libération du président Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Mahely Ba, artiste reggae connue pour sa belle chanson « Gou » est décédée ce jeudi 29 avril 2021 à Paris des suites de maladie. Il y’a des jours en arrière, en recevant le peuple wê, groupe ethnique dont elle est issue, Charles Blé Goudé souhaitait prompt rétablissement à Mahely Ba qui était alors hospitalisée. Artiste engagée, patriote avérée, Mahely Ba vivait en France depuis de nombreuses années. Avec l’arrestation du président Laurent Gbagbo, en plus de la voix qu’elle portait sur les réseaux sociaux, elle battait le rappel des mobilisations des africains qui se rendaient à la Haye afin de le soutenir dans son procès devant la Cour Pénale Internationale.

Lire aussi : Réseaux sociaux-Aya Robert-De fan de Dj Arafat aux clashs avec Dj Debordo-Emmanuelle Kéïta-Lolo Beauté-La face cachée d’une influenceuse qui en veut à la vie

Le décès de Mahely Ba intervient un an jour pour jour après celui de Roger Blé, frère à Charles Blé Goudé. Les artistes comme Gadji Céli, François Kency, Serges Kassy saluent la mémoire d’une camarade de lutte arrachée à l’affection des siens. Selon des sources concordantes, elle serait décédée du Covid. Mahely Ba aura certes marqué l’histoire de la musique Ivoirienne, mais elle se sera révélée comme une figure de proue de la lutte pour la libération de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.