• Save

La guerre de succession qui prévaut au RHDP suite au décès d’Amadou Gon Coulibaly révèle peu à peu ses secrets. Annoncé comme le probable candidat du RHDP, Hamed Bakayoko ne serait pas du tout apprécié par Kandia Camara, la ministre de l’Education Nationale et Adama Bictogo. “Désigner le ministre de la défense Hamed Bakayoko est un pari risqué car cela pourrait accentuer les divisions au sein du parti présidentiel . Il y a un clan constitué par le secrétaire exécutif du RHDP, Adama Bictogo, le ministre Mamadou Touré, Téné Birahima Ouattara dit Photocopie, la ministre Kandia Camara qui y sont fermement opposés.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-La France dit non à un troisième mandat d’Alassane Ouattara-Emmanuel Macron fidèle à sa ligne de conduite : “Je mets la pression sur chacun…”

Ils le considèrent comme trop amateur , peu compétent et pas à la hauteur de cette mission délicate”. Voici ce que dit un article de Mediapart au sujet de ce que pensent Kandia Camara et Adama Bictogo d’une éventuelle candidature d’Hamed Bakayoko. Quand on sait que ce clan était très proche d’Amadou Gon Coulibaly, ces informations ravivent les tensions déjà vives au sein du RHDP. Avec la candidature d’Alassane Ouattara improbable, un Hamed Bakayoko décrié au sein de son propre camp, qui sera le candidat du RHDP à l’élection présidentielle d’octobre 2020 ?. Une équation à laquelle il faut trouver réponse au plus vite.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.