La décision de la procureure de la Cour Pénale Internationale (CPI), Fatou Bensouda était attendue depuis le vendredi dernier. Ce lundi 16 septembre, à travers un acte transmis aux juges de la CPI, elle a décidé de faire appel du jugement du 15 Janvier 2019 portant acquittement et liberté conditionnelle accordés à Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. C’est l’information donnée il y’a quelques minutes par Me Jean Serge Gbougnon, avocat de Charles Blé Goudé. Après l’acte d’interjeter appel de l’acquittement prononcé par les juges, Fatou Bensouda a désormais un mois afin de motiver sa décision.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Relation Alassane Ouattara-Guillaume Soro-Une tentative des proches de l’ancien président de l’Assemblée nationale échoue

Ses motivations écrites seront ensuite transmises aux avocats de la Défense. Ceux-ci auront deux mois afin de se prononcer. Après toute cette procédure, les juges de la CPI se prononceront au vu des différents arguments, ceux du procureur de la CPI et des avocats de la défense, et décideront ainsi à leur tour s’il faille continuer le procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé devant la Cour Pénale Internationale ou pas. Un énième épisode juridique se joue à nouveau à la CPI dans l’affaire Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé