• Save

Libre de tout mouvement depuis le jeudi 28 mai 2020, Charles Blé Goudé peut enfin quitter la Haye où il réside depuis son acquittement. Avant les dernières audiences en appel auxquelles on l’a vu se rendre à vélo sans des mesures de sécurité particulières, le président du COJEP perdait sa sœur, Nathalie Monoko Gnepo à Paris le 09 juin 2020. Après le décès de son frère et de son père Blé Gnépo Marcel décédé pendant la crise post-électorale, des événements malheureux auxquels il n’a pu assister, Charles Blé Goudé ne pouvait ne pas être aux côtés des siens pour les derniers hommages à la mémoire de sa sœur. Aussi, a-t-il quitté la Haye la semaine dernière, et ce, en toute discrétion pour être auprès de ses parents affligés.

Lire aussi : CPI-Exclusif-Libre de tout mouvement après la décision de ce jeudi 28 Mai-Voici le premier pays africain où Charles Blé Goudé va se rendre

Charles Blé Goudé s’est donc rendu à Paris le jeudi 02 juillet dernier. Et ce, pour pleurer le départ de sa sœur Nathalie Gnépo. Même si le leader du COJEP n’a pas communiqué sur ce déplacement strictement privé, l’information a été rendue publique par ses proches. Très actif sur les réseaux sociaux, et ce, à travers des visioconférences, Charles Blé Goudé échange, partage ses valeurs et ses idéaux avec plusieurs couches de la société civile. Avec un audimat composé pour la plupart d’étudiants, le président du COJEP prépare son avenir politique en toute quiétude avec un agenda médiatique très chargé à travers bien d’interviews.