Ce mercredi 31 mars, une décision est attendue dans l’affaire du procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé qui se joue à la Cour Pénale Internationale. Dans cette audience qui sera suivie sous le coup de 15h, heure de la Hollande, les partisans de ces deux leaders politiques retiennent leur souffle. Que va-t-il se passer réellement ?. Quelles décisions devraient être rendues ?. Voici les questions qui sont sur les lèvres. Pour rappel, depuis le 15 janvier 2019, soit deux ans en arrière, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont été acquittés. Le bureau du procureur aura interjeté appel de cette décision des juges de la chambre de première instance. Le temps a donc été donné au bureau du procureur de motiver l’appel en question. Du coup, pour ce qui va se passer le 31 mars, maître N’dry Claver, avocat de Charles Blé Goudé a fait les éclairages suivants : “Les deux hypothèses sont celles-ci : les juges peuvent décider de débouter le procureur et ce serait la fin du procès. Ou ils pourraient ordonner la poursuite du procès interrompu par la décision d’acquittement du 15 janvier 2019. Voici sauf grande surprise les deux hypothèses possibles”.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Charles Blé Goudé-Excédé-Il a décidé de sortir de son silence pour répondre à dix ans de mensonges

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé : Enfin, la fin de leur procès

Pour les partisans de Charles Blé Goudé, la décision du 31 mars est celle du dernier virage. Pour eux, ce mercredi, leur leader sera libre de tout mouvement. Et ne sera plus sous la menace d’une quelconque poursuite de la Cour Pénale Internationale. En langage clair, de sources introduites, l’affaire Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé à la CPI va enfin, prendre fin ce mercredi 31 mars 2021. Il est vrai que depuis deux ans, l’ex président Ivoirien et son ministre sont libres, mais ils pourraient faire face à un procès à tout moment. C’est cette épée de Damoclès qui plane, qui dit-on, qui devrait se voir rangée à jamais. Une chose, les cinq jours qui séparent de ce jour au mercredi 31 mars seront des jours très longs. En phase avec les éclairages de maître N’dry Claver, voici ce qu’il dit de l’état d’esprit de son client, Charles Blé Goudé, à quelques jours de cette décision historique : “Mon client et frère Charles Blé Goudé reste cependant serein. Il s’est forgé un mental. Il y a des choses sur lesquelles vous ne pouvez pas agir. Une décision de justice est l’affaire des juges”.