• Save

“Opérations d’enrôlement de la Carte Nationale d’Identité et inscriptions sur la liste électorale. Demain, vendredi 29 mai, sous le coup de 10h, heure de la Haye, 8h à Abidjan, mon appel aux ivoiriens et aux internautes en direct de la Haye”…Lorsque Charles Blé Goudé a publié ce message dans la matinée du jeudi 28 mai, il ne savait pas que son actualité serait bouleversée par la nouvelle tombée ce jeudi 28 mai dans la soirée. Par ailleurs, cet inconnu fera modifier l’heure du message du président du COJEP. Au lieu de 10h, ce rendez vous s’est vu reporter à 12h-Heure de la Haye pour finalement se tenir à 13h10 minutes. Quid d’un direct Facebook en instantané, après échanges avec ses avocats, Charles Blé Goudé a publié un message de 17 minutes 40 secondes sur sa page Facebook. Voici en substance la quintessence de la première partie de ce message.

Lire aussi : CPI-Exclusif-Libre de tout mouvement après la décision de ce jeudi 28 Mai-Voici le premier pays africain où Charles Blé Goudé va se rendre

Message de Charles Blé Goudé : “Ce n’est pas la victoire d’un camp sur un autre”

“Bonjour à toutes, bonjour à tous. Je me tiens devant vous aujourd’hui pour m’adresser à vous comme j’ai toujours essayé de le faire chaque fois que la situation l’a exigé. Ces derniers mois, ensemble, nous traversons un moment très difficile. Mais aujourd’hui, je me tiens là pour vous annoncer une bonne nouvelle, une nouvelle que vous attendiez tous. Une nouvelle que nous attendions tous. Je sais que vous aviez l’oreille tendue vers la Haye. L’esprit tendu vers la Haye. Eh bien, aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous annoncer que depuis hier, ici à la Haye, la chambre d’appel de la Cour Pénale Internationale a décidé de lever toutes les mesures de restrictions de déplacement, de voyage contre le président Laurent Gbagbo et moi.

Lire aussi : CPI-Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé libres de tout mouvement-Le président du Cojep s’adresse aux ivoiriens ce vendredi

Ensemble, nous devons savoir que nous avons l’impérieux devoir de rassembler de nouveau les Ivoiriens pour reconstruire notre pays, parce qu’on ne construit pas dans la division

Chers amis, je voudrais vous dire toute ma joie et vous traduire toute ma gratitude. Malgré les difficultés, malgré la fatigue, vous avez été là. Vous y avez cru par vos prières, par vos soutiens. Que ce soit, en Côte d’Ivoire, en Afrique, en Europe, aux Etats-Unis, partout dans le monde. Vous nous avez soutenus. C’est vrai que nous, nous étions détenus, mais vous, vous étiez dans une prison à ciel ouvert. C’est ce, pour quoi, de fond du cœur, je voudrais vous dire MERCI, Merci, merci pour tout. Aucun autre mot ne pourra remplacer le mot Merci. Pourtant, depuis mon arrivée ici, je l’ai toujours dit, et je le répète, je ne cherche pas à triompher de qui que ce soit. Ce qui importe, c’était la justice, la vérité et non la réalité.

Lire aussi : CPI-Charles Blé Goudé-Libre de tout mouvement-Son avocat parle-Voici les précisions qu’il a tenu à faire

C’est à Dieu que revient la gloire…

Ensemble, nous devons savoir que nous avons l’impérieux devoir de rassembler de nouveau les Ivoiriens pour reconstruire notre pays, parce qu’on ne construit pas dans la division. Cette décision qui est certes une victoire, un pas en avant, ne doit pas être considérée comme la victoire d’un camp sur un autre. Chers amis, c’est à Dieu que revient la gloire. Et je vous l’avais dit, ce que Dieu a commencé, il va terminer. A ce stade de mon propos, je voudrais vous lancer un appel. Continuez de prier pour le président Laurent Gbagbo et moi. Nous avons toujours besoin de vos prières et de votre soutien dans l’union et la solidarité…”

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.