Actuellement en France, l’artiste coupé décalé, Serge Beynaud s’est ouvert à votre site d’informations Actupeople. Comme il fallait s’y attendre, le sujet attrait à Dj Arafat ne pouvait manquer à la faveur de cette interview exclusive. Plus de 10 minutes ont été consacrées à celui, qui, de son vivant était considéré comme “son rival musical”. Depuis la mort de Dj Arafat, Serge Beynaud n’avait jamais abordé cette triste actualité. Lorsque la date du 12 août 2019 est évoquée, voici ce qu’il répond : “C’est un jour très sombre pour la Côte d’Ivoire et pour le coupé décalé. Le 12 août me rappelle le décès de Dj Arafat”. Dans cet extrait de l’interview vidéo que nous publions sur la page Facebook d’Actupeople.net, Serge Beynaud parle de Dj Arafat, l’homme, l’artiste, leurs rapports et surtout leur projet, puisqu’ils en avaient un, ce concert dit “de la réconciliation”. In fine, lâche-t-il : “Dj Arafat, c’était un grand artiste. Musicalement, on ne pouvait rien lui reprocher. C’est quelqu’un qui avait un énorme talent. Il a inspiré beaucoup d’artistes dont je fais partie…au lycée, les samedis, on se cotisait pour aller le regarder dans les maquis où il animait. Je garde le souvenir de quelqu’un qui était très talentueux”.

Lire aussi : Interview vidéo exclusive-Serge Beynaud-Depuis le décès de Dj Arafat-Il parle pour la première fois : « Nous avions voulu faire une téléréalité »

Serge Beynaud : “C’est quelqu’un qui a donné de son âme”

“Dj Arafat est quelqu’un qui a donné de son âme. Une personne qui a tout donné pour la musique”. Au sujet de leur rivalité, Serge Beynaud ne le cache pas et révèle : “Les pics de Dj Arafat m’ont fait beaucoup mal à un moment. Mais nous avons eu à parler. Nous nous sommes dits que nous n’étions plus des enfants, et qu’il fallait passer maintenant à autre chose”. Ils avaient en projet un concert dit de la “réconciliation” prévu au départ en septembre, décalé par la suite au mois de Décembre. Hélas, cette paix des braves, musicalement, n’aura pas lieu. Serge Beynaud qui parle de Dj Arafat, le tout dans un extrait vidéo de l’interview accordée à Actupeople sur notre page Facebook.