Le coupé décalé cherche un nouveau souffle, c’est une évidence. Même si la marque de fabrique de cette musique reste les clashs, n’empêche l’essence artistique est ce qui lui a permis de se hisser sur l’échiquier national et international. Safarel Obiang et Ariel Sheney, deux des acteurs de la musique coupé décalé issus de la nouvelle génération essaient tant bien que mal à leur niveau d’apporter leur signature à l’avancement du mouvement. Mais comme toute carrière, il faut du souffle, de l’endurance, de la constance. Si Dj Arafat est mort avec sa couronne, c’est fort de 16 années de présence régulière sur la scène musicale avec autant de succès. Dj Mix a pu s’adjuger le Primud d’or de l’artiste coupé décalé en 2020 après 13 ans de productions de belle facture. Alors que Safarel Obiang et Ariel Sheney ne comptabilisent pas encore dix années de présence scénique auréolées de succès, ils jouissent d’une bonne popularité. Mais est-ce que cela suffit-il à les maintenir au devant de la scène en permanence ?. Safarel Obiang, lui, semble avoir trouvé le raccourci. Attaquer à tout rompre Ariel Sheney. Ces derniers jours, l’auteur de la chanson “goumouli”, ne perd pas une miette pour s’en prendre au tributeur du titre “amina”. Et ce, dans quel but ?.

Lire aussi : Coupé décalé-Ariel Sheney-A jamais dans l’ombre de Dj Arafat-Pourquoi il a du mal à redécoller…Ce qu’il pèse face à Mix 1er, Serge Beynaud

Safarel Obiang-Attaques répétées contre Ariel Sheney-Le buzz pour exister ?

Depuis ses gros succès avec “le tchintchin”, “goumouli”, Safarel Obiang est en perte de vitesse. Ses titres “Accélérer”, “Dolo”, “Bomber Bomber”…n’arrivent pas à pérenniser la dynamique dans laquelle il était engagé. Alors ces derniers jours, il veut exister et surtout faire parler de lui, par les clashs. Sa cible, Ariel Sheney. Comme pour nous faire revivre l’ère Dj Arafat, Safarel Obiang attaque, attaque…Mais l’effet escompté n’arrive pas à se produire. Il est évident que les buzz permettent aux artistes coupé décalé d’exister, mais la réelle matrice devrait être de privilégier des productions qui plaisent. Quand l’inspiration n’est pas au rendez vous, il faut juste marquer une pause pour revenir plus fort.

Laisser un commentaire