L’homme à la mallette, l’acteur du coupé décalé n’est pas content. Alors là, pas du tout. Et il a tenu à exprimer sa colère. Hamed Chala, artiste des premières heures du mouvement coupé décalé qui bourlingue dans le milieu depuis 14 ans maintenant en a forcement pris de la graine. Observateur très averti de ce qui peut se tramer dans cet univers, il n’hésite pas à taper du poing sur la table quand il le faut. Et hier, il est sorti de ses gongs en assénant ses vérités aux artistes coupé décalé Ariel Sheney, Bebi Philip et Dj Debordo. “Vous n’avez rien retenu de la mort de Dj Arafat”, a-t-il lancé.

Lire aussi : Dj Arafat-Deux mois après sa mort, l’un de ses danseurs fait de graves révélations : « Un jour, vous nous direz pourquoi vous l’avez tué »

Hamed Chala : “Il n’y a pas de solidarité dans le coupé décalé”

Dans un direct Facebook suivi par plus de 5000 personnes avec plusieurs partages en terme de relais, Hamed Chala s’est exprimé sans faux fuyant touchant du doigt, selon lui les maux qui minent l’univers artistique coupé décalé. D’entrée de jeu, a-t-il dit : “Il n’y a pas de solidarité dans le coupé décalé”. Pour lui, après la mort de Dj Arafat, il ne peut accepter, ni comprendre l’attitude des artistes Ariel Sheney, Dj Debordo, Bebi Philip, qui pratiquement dans la même période ont-ils programmé leurs concerts. Pour lui, cela est la preuve manifeste qu’ils n’ont rien retenu de la mort de Dj Arafat. Parce que de son vivant, argue-t-il, ça aurait été Dj Arafat qui eut pris une telle initiative, l’on eusse accablé de tous les noms. Très remonté, Hamed Chala n’a pas manqué aussi de donner son avis sur les propos de Dj Debordo après la mort de Dj Arafat. Propos, qu’il a tout simplement condamné avec véhémence.