• Save

Alors que l’on se disait que Jean Jacques Kouamé ne donnerait pas de suite aux propos abjects d’Ariel Sheney, il a plutôt promptement réagi. Ce que l’on retiendra, quid de se dédouaner, il s’est enfoncé tout en ouvrant une autre brèche encore plus grande qui fera l’objet de bien de polémiques. Révélation de taille, Jean Jacques Kouamé déclare à tout ego que Dj Arafat lui a confié qu’il allait se suicider.

Lire aussi : Coupé décalé-Clash-Ariel Sheney-Jean Jacques Kouamé tente de l’humilier, il se déchaîne : “Tu penses que tu es trop arrivé…tu es très arrogant”

Jean Jacques Kouamé : “Dj Arafat s’est suicidé”

“Je n’ai jamais fait de direct, mais s’il faille descendre dans des bassesses à cause de ces petits drogués, détracteurs de celui qui a réussi à relever aux firmaments de son art le mouvement coupé décalé dans le monde entier. Et ce, après mon ami et frère Douk Saga, mon fils bien-aimé Arafat à vie. Je ferai ce direct parce que j’ai eu l’approbation de mon géniteur et de mes conseillers juridiques après leurs conseils qui m’ont toujours défendu de faire des directs pour rester dans la discrétion et protéger ma vie de famille. Et surtout en me donnant toujours des conseils pour je sois le canal de la paix de la réconciliation de ce mouvement et de tous les partis politiques de notre pays.

Lire aussi : Coupé décalé-Jean Jacques Kouamé-Sous l’effet de l’alcool-Voici sa phrase qui a fait fâcher Ariel Sheney

Je parle de suicide parce que la veille, il m’a dit papa, “tout droit sans freiner”…

Je vous dirai pourquoi j’ai quitté ce mouvement d’hypocrisie, de schizophrénie et de sorcellerie africaine qui a juste donné l’occasion aux autres nations frontalières et mondiales d’atteindre le niveau que nous devions normalement atteindre. Demain, les amis et frères, je vous parlerai de celui que mon fils bien aimé appelait judas et de ses ennemis. Ils ont pu l’atteindre parce qu’il était trop bon et naïf aimant tout le monde. Malheureusement, après mes conseils, il n’a pas pu supporter la méchanceté des Ivoiriens et s’est suicidé. Je parle de suicide parce que la veille, il m’a dit papa, “tout droit sans freiner”, énoncé que j’avais pris pour un nouveau concept.

Lire aussi : Coupé décalé-Huit mois après son décès-Et si Dj Arafat s’était suicidé ?

Hélas, on a tous connu la suite, mais ses ennemis vicieux qui pensent avoir le monopole sans savoir que j’ai le tournevis ne m’auront jamais parce que Dieu est le seigneur des seigneurs qui est assis sur son trône. Au passage, je dis merci à tous ces organes de presse qui se sont renseignés et qui ont mené des enquête pour savoir la vérité de cette méchanceté et cette manipulation meurtrière, mais Dieu est juste. A demain”.