• Save

Claire Bahi prend rendez-vous avec l’histoire ce samedi 14 septembre 2019. Etre la première femme artiste coupé décalé à remplir la 4000 places du Palais de la Culture de Treichville à Abidjan comme le fit autrefois Dj Arafat au niveau des hommes. Un défi difficile à relever ou passera-t-elle ce cap haut les mains ? Décryptage.

Lire aussi : Vanessa Fashion-Celle qui partageait tout avec Dj Arafat dévoile leurs photos intimes et lâche : « …Je souffre »

Claire Bahi au Palais de la Culture, une première victoire

Qu’elle fasse le plein du Palais de la Culture ce soir ou pas, la première victoire aurait été déjà d’avoir osé. Dans l’histoire de la musique coupé décalé, elle est la première artiste à tenter une telle expérience. Depuis 2007, Claire Bahi est pratiquement la seule femme dans le registre coupé décalé à tenir aussi longtemps. 12ans de scène. Là où ses devancières, Linda De Lindsay, Tata Kheny ont lâché prise…Venue à la musique certes par passion, mais aussi et surtout afin de trouver les moyens pour aider sa mère jadis malade, emportée finalement par la maladie, les débuts de l’auteur de ”bobarafitini”, sa première chanson, n’ont pas été du tout faciles.

Lire aussi : Dj Arafat-Un mois après son décès, sa femme Carmen lui écrit une lettre émouvante :  »Qui vais-je épouser dans quatre mois ? « 

Vouée aux orties du fait d’une actualité non reluisante qui l’aura précédé, elle s’est battue comme une belle diablesse pour imposer, non son talent, mais ses jeux de scènes et sa créativité à tous. Avec plusieurs compositions à son actif aujourd’hui, Claire Bahi a décidé d’aller à l’assaut du Palais de la Culture de Treichville, une première victoire déjà qu’il faudra parachever en remplissant la salle Anoumabo. La campagne promotionnelle a été de mise, la mobilisation aussi…l’on espère juste que les fans répondront.