• Save

Pour son concert du 9 Juin 2019 à l’Internat à Yopougon, Dj Arafat se présentait avec un gilet par balles. Quelques temps après, son garde de corps, Ali Le code se faisait agresser. Depuis lors, Dj Arafat qui avait juré de ne plus monter à moto a rejoint ses amis motards, histoire de ne certainement plus se retrouver seul. Avec son décès ce lundi 12 août, cette question est plus que d’actualité. Dj Arafat avait-il peur pour sa sécurité ? Décryptage.

Lire aussi : Interview-Yakou Binaté-L’un des proches de Dj Arafat livre ses dernières confidences :  »Voici ce, à quoi il tenait plus que tout »

Dj Arafat : “Je vais les tuer” sorti il y’a deux mois ne rassurait pas

Il ya deux mois, Dj Arafat lançait ce tout dernier cri de guerre : ”Je vais les tuer”. Le mot ”tuer” ici avait une forte résonance. Surtout lorsqu’on voyait la violence verbale qui avait cours dans l’univers musical coupé décalé, qui du jour au lendemain pouvait se muer en un affrontement qui pouvait être fatal à tout moment. Hélas. A brandir les armes, les différentes parties prenaient tout de même les menaces au sérieux. Cela imposait des dispositions et autres précautions.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Décès de Dj Arafat-L’hommage de la presse Ivoirienne à la star de la musique coupé décalé

Ce qui aura amené Dj Arafat a enfilé un gilet par balles lors de son concert à l’Internat, où pour rappel il y’a avait eu une grosse débandade ? Pas si sûr d’autant plus que de telles protections sont souvent camouflées. Et si tel est que Dj Arafat craignait autant pour sa sécurité, pourquoi avoir terminé son spectacle ce jour-là torse nu ? Tenue de scène, crainte pour sa sécurité, le gilet par balles de Dj Arafat sur la scène de l’Internat à Yopougon n’était pas passé inaperçu et plus que jamais cette tenue de scène spéciale reste d’actualité avec sa mort.

Publicités