Ariel Sheney qui s’en prend violemment à Cheick, le jeune photographe, jadis au service de Dj Arafat. L’artiste coupé décalé fait filmer la scène, et la diffuse sur les réseaux sociaux. Le parallèle n’est pas loin. Les images où Dj Arafat botte les fesses au petit Naï, surgissent. Ce qui amène à se demander, et si Ariel Sheney aura finalement tout hérité de Dj Arafat.

Lire aussi : Coupé décalé-Ariel Sheney au cœur d’un gros scandale-Il séquestre le photographe de Dj Arafat et menace de le tuer-Tout sur la pathétique histoire du jeune Cheick

Ariel Sheney, le bad boy qui séquestre un jeune photographe, comme…

Un portrait pas du tout reluisant. Ariel Sheney illustre à travers son personnage le bad boy, le nouchi du ghetto, le duir à cuir. Un regard morbide. La froideur de l’assassin. Des sémiotiques qui rappellent Dj Arafat. Ariel Sheney n’a certes pas encore le tiers de la notoriété de Dj Arafat. Il n’a pas cinq ans à minima de succès sur la scène musicale. Mais déjà, l’âme du destructeur, de violent. Oser sortir son arme pour menacer. Un guet-apens pour faire venir à lui, Cheick, le jeune photographe et le séquestrer pendant des heures. L’acte posé par l’auteur de la chanson “jolie amina” est incompréhensible. Et dire, qu’il aurait agi ainsi, parce que Cheick serait coupable de commentaires désobligeants sous ses publications. On peut aimer une personne. Avoir ses tics, voler sous son aile…Mais hériter autant, de ses clichés négatifs, c’est le malheureux pas que vient de franchir, hélas, Ariel Sheney.