Avec son mouvement citoyen, Aube Nouvelle, Vincent Toh Bi Irié, ancien préfet de la ville d’Abidjan s’est résolument inscrit dans de nouvelles perspectives. Celles de sensibiliser les populations à une culture de paix et du pardon. Aussi, a-t-il décidé de sillonner plusieurs localités afin d’échanger avec les couches sociales Ivoiriennes. Après bien de périples, exit sa publication du jour, il a décidé de rencontrer les leaders politiques. C’est dans ce sens qu’il s’est rendu aujourd’hui chez le président du PDCI RDA, Henri Konan Bédié. Tout en donnant les mobiles de cette rencontre, Vincent Toh Bi Irié reste ouvert aux leaders des autres partis politiques à qui, il a déjà adressé des courriers.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Blaise Compaoré-Malade-L’ancien président du Burkina Faso très amaigri dans une vidéo lors de son anniversaire

Vincent Toh Bi Irié chez Henri Konan Bédié : “Nous lui avons remis une copie du rapport…”

Vincent Toh Bi Irié

“Suite à ses visites dans les localités qui ont connu des violences et au rapport rendu public le 17 Décembre 2020, AUBE NOUVELLE a sollicité par courriers officiels des audiences auprès des responsables politiques. Nous avons rencontré et parlé aux populations. Il nous faut maintenant regarder l’autre direction, celle des acteurs politiques de premier plan. Le Président Bédié nous a fait le privilège de recevoir une délégation de AUBE NOUVELLE ce jour vendredi 05 Février 2021. Nous lui avons officiellement remis copie du rapport et présenté les recommandations. Ces rencontres se poursuivront avec les acteurs politiques qui désireront bien répondre à nos sollicitations de rencontres déjà formulées. En tant que société civile, notre rôle est de contribuer à notre bas niveau à tous les efforts pour la stabilité et le développement de nos communautés. Il convient de rappeler qu’il y a deux semaines, le ministère de la réconciliation nationale a également reçu AUBE NOUVELLE pour discuter du rapport sur les violences et affrontements intercommunautaires”.