• Save

« À l’occasion de l’Assemblée générale de Kering le 16 juin 2020, les actionnaires du Groupe ont approuvé les nominations de Madame Jean Liu, Monsieur Tidjane Thiam et de Madame Emma Watson en qualité d’Administrateurs, sur proposition du Conseil d’Administration réuni le 12 mars dernier […] », indique une note d’information signée de Kering, groupe de luxe français. En acceptant d’entrer au Conseil d’administration de ce groupe, à quatre mois de la présidentielle ivoirienne, Tidjane Thiam aurait-il signé ainsi la fin de toutes ses velléités présidentielles au profit du « candidat naturel » du PDCI, Henri Konan Bédié ? Pour ce cadre du PDCI avec qui nous avons échangé ce mercredi, cela ne fait l’ombre d’aucun doute. Surtout que l’ex-patron du Credit Suisse annoncé en Côte d’Ivoire, dans les jours à venir, devrait avoir un entretien avec Henri Konan Bédié.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Election présidentielle octobre 2020-Tidjane Thiam-Candidat indépendant-Des statistiques le donnent gagnant

Tidjane Thiam s’exprime à travers ses proches sur les réseaux sociaux

Mais en attendant, et en marge du remue-ménage que crée sa nomination au sein du groupe français, c’est par une annonce postée dans un groupe Facebook de soutien [à Tidjane Thiam] très actif depuis quelques années, que le concerné s’est signalé. « Je tiens à remercier chacune et chacun d’entre vous pour le soutien et l’affection que vous m’exprimez. Cela me touche profondément. Je suis de près l’évolution de la situation dans notre pays, comme je n’ai jamais cessé de le faire », déclare-t-il dans un message bref, délivré par l’intermédiaire de Yamousso Thiam, l’une de ses sœurs, animatrice du groupe et très active sur les réseaux sociaux. Dans cette même dynamique, l’on apprend dans le groupe que le gouverneur du District de Yamoussoukro, Augustin Thiam, lui, est plutôt favorable au RHDP. Il aurait donc déconseillé à son frère de se lancer dans la course à la présidentielle, car il a très peu de chance. Mais, comme pour répondre à cette information, Thiam déclare : « Ceux d’entre vous qui me connaissent savent que je suis un homme de peu de mots. Je m’exprimerai le moment venu sur les échéances importantes auxquelles notre pays fera face cette année. D’ici là, restons unis, dans la paix et le dialogue ». Le message est signé de Tidjane Thiam. Une signature par procuration donnée par le concerné. Pour rappel, c’est le 6 février 2020, que Tidjane Thiam a présenté sa démission du Crédit Suisse, au terme d’un feuilleton judiciaire à rebondissements multiples. Depuis lors, la question de sa candidature à l’élection présidentielle d’octobre 2020 fait couler beaucoup d’encre et de salive.