Le 12 Janvier, Alphonse Soro rentrait en Côte d’Ivoire après un an d’exil. Président d’un parti proche de Guillaume Soro, bien entendu le retour d’Alphonse Soro a été interprété le cas échéant, comme une trahison. Après avoir donc lâché son mentor, il a, jusque-là gardé le silence. Ce jour, il est sorti de la réserve qu’il s’était imposée en faisant la publication suivante : “Etre différent, n’est ni une bonne, ni une mauvaise chose. Cela signifie que vous êtes suffisamment courageux pour être vous-mêmes”.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Soro Alphonse est-il rentré d’exil ?-Les dessous d’un deal

En se détachant de l’arbre tutélaire qui était autrefois, Guillaume Soro, Alphonse Soro exprime selon lui, un certain courage. Ce week-end, avec beaucoup d’humour le président de Générations et Peuples Solidaires avait dépeint les nombreuses défections au sein de son parti. Par ailleurs, pour parer au plus pressé, il a engagé un vaste projet de fusion des partis et mouvements proches de GPS. C’est l’occasion, pour pasticher Soro Alphonse, pour les courageux de son acabit de prendre leur envol. Et permettre à l’ancien président de l’assemblée nationale et ceux qui croient encore en ses idéaux de bâtir un rassemblement fort et solide.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Guillaume Soro-Fusion des partis politiques et mouvements proches de Générations et Peuples Solidaires (GPS)-Les artistes adhèrent-La jeunesse de son groupement réagit : “La tâche s’annonce rude…”