Koné Mamadou, président du conseil constitutionnel de la Côte d’Ivoire serait décédé. C’est la rumeur qui s’est répandue très tôt ce matin sur les réseaux sociaux. Hier tard dans la nuit, l’on le donnait gravement malade. Et hospitalisé dans une officine hospitalière à Abidjan. Non, sans apporter un démenti aux allégations autour de l’état de santé de Koné Mamadou, le directeur de la communication de la première dame, Dominique Ouattara a tout simplement publié ceci : « Que le Seigneur te donne la guérison. La vie lui appartient. Le président accorde une audience ce jour au ministre de la réconciliation nationale, Konan Kouakou Bertin à 11h ».

Lire aussi : Guinée-Disparition-Aminata Diallo-Décès de la Miss des suites d’un accident de la circulation

Un message qui sous-tend clairement de l’état de santé délétère du président du conseil constitutionnel, mais qui dément à fortiori la rumeur de son décès. Tout en donnant par ailleurs une idée de son agenda du jour. Avec plusieurs décès enregistrés, les mandatures du président Alassane Ouattara sont voilées d’une peur panique noire. A telle enseigne, où plus un jour ne passe sans que la rumeur n’annonce le décès d’un dignitaire du régime. Après ses soins à Paris, dit-on, Patrick Achi, le premier ministre, lui, aurait rechuté. A noter que la rumeur du décès de Koné Mamadou distillée par le lanceur d’alertes, Chris Yapi, a été reprise par plusieurs cyberactivistes.