• Save

Encore éprouvé par la mort de “son fils”, Amadou Gon Coulibaly, ce mercredi 29 juillet, à la faveur de la réunion du conseil politique du RHDP, Alassane Ouattara est revenu sur les circonstances de son décès. Aussi révélera-t-il pour la première fois ceci : “Amadou Gon Coulibaly est mort dans la salle du conseil des ministres, juste quelques minutes après que l’on ait épuisé l’ordre du jour”. Dans la lignée de ces confidences, Alassane Ouattara a rendu un vibrant hommage à l’illustre disparu. Célébrant ses valeurs, il dira en substance que le lancement de sa campagne était prévu le 15 août à Korhogo. Avec des visites d’Etat programmées au mois de septembre. Et tout ce chronogramme, dit-il avait été planifié la veille de son décès, soit le mardi 7 juillet.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Réunion du conseil politique du RHDP-Alassane Ouattara renonce à se porter candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 : “J’ai pris acte de votre demande…”

Sur la question essentielle de sa candidature ou pas qu’attendaient les militants du RHDP, Alassane Ouattara a tout simplement douché la volonté manifestée des uns et des autres ramenant les différentes parties à dos. Il a donc demandé un temps de réflexion, laissant entendre au directoire du RHDP qu’il a pris acte des différentes demandes. Cette décision d’Alassane Ouattara qui était très attendue apporte tout de même une certaine décrispation surtout que le débat qui avait cours ces dernières semaines portait sur le fait que selon les dispositions de la constitution, pouvait-il briguer ou pas un troisième mandat ?. A l’heure actuelle, l’on peut donc dire qu’après la mort d’Amadou Gon Coulibaly, le RHDP ne s’est pas encore trouvé un candidat pour l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.