A la faveur d’une interview accordée par Tiken Jah Fakoly à votre site d’informations, www.actupeople.net en décembre 2019, il parlait de Charles Blé Goudé et de Laurent Gbagbo. A propos de Charles Blé Goudé, il se disait heureux des messages que celui-ci lançait depuis sa sortie de prison. En revanche, il ne comprenait pas le silence de l’ex président Ivoirien, Laurent Gbagbo. Voici l’intégralité du message qu’il lançait : “J’ai suivi certaines de ses interviews. Il y’a beaucoup de messages qui vont dans le sens de l’apaisement. On sent que l’homme a mûri et qu’il a gagné en sagesse. On le sent dans un élan réconciliateur. Le jour où je verrai Charles Blé Goudé en Côte d’Ivoire en train de parler de paix, je serai davantage convaincu de la position qu’il a adoptée depuis sa sortie de prison. Vous conviendrez avec moi, depuis que Gbagbo est sorti de prison, il n’a rien dit, même ne serait-ce que remercier ceux qui ont battu le pavé pour sa liberté. Pour moi, ça, c’est une manière de se mystifier… Je veux voir les gens sur le terrain”. Tiken Jah Fakoly fait partie des millions de personnes qui ne comprennent pas et qui justifient mal la réserve de Laurent Gbagbo. A ce propos, Charles Blé Goudé a sa petite idée. Et il a tenu à la partager à un cercle restreint présent à la Haye le mercredi 31 mars lors de leur acquittement définitif devant la Cour Pénale Internationale.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-CPI-Exclusif-Acquittement définitif de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé-Les coulisses d’une décision-Ce qui s’est passé la veille entre les deux leaders Ivoiriens

Alors, pour justifier, et le silence de Laurent Gbagbo, et le fait qu’il soit retourné illico à Bruxelles après la décision de la CPI, en passant par une sortie autre que la principale où l’attendait les médias, voici ce qu’a dit le président du COJEP. Une explication emprunte d’images très fortes tirée de la sagesse africaine : “Sachez que le président Laurent Gbagbo vous aime. Et est très reconnaissant de tous vos efforts, de votre soutien indéfectible. Vous avez bravé le froid pendant dix ans pour nous soutenir. Mais vous savez, le président Laurent Gbagbo, ce n’est pas Charles Blé Goudé. Il a un statut autre que le mien. C’est un ancien chef d’Etat. Je vais vous prendre l’image d’une tombe au milieu d’un village. Lorsque c’est le cas, les enfants peuvent s’amuser là-dessus. Mais lorsqu’une tombe est retirée du village et qu’elle dans le cimetière à la lisière du village, aucun enfant ne peut oser y aller s’amuser. Il est vrai qu’aujourd’hui tout le monde aborde le sujet Laurent Gbagbo comme il l’entend, mais il est et reste un ancien Chef d’Etat. A cet égard, sa parole est rare. Et c’est ce qui fait justement le chef qu’il est…”. Depuis sa mise en liberté, Laurent Gbagbo a eu une seule prise de parole publique à la faveur de l’interview accordée en octobre 2020 à TV5. Outre cela, la plupart de ses messages ont fait l’objet de communiqués officiels par les soins de ses avocats. Depuis la déclaration du président Alassane Ouattara le mercredi 7 avril, il n’a jusque-là pas réagi. Confortant davantage son silence que d’aucuns trouveraient dérangeant, et que Charles Blé Goudé, son ex ministre justifie assez bien.