Condamnée le 20 septembre 2019 à 12 mois de prison, Diana Blé a été libérée le 30 octobre 2019 après 40 jours passés à la Maison d’Arrêt et Correction d’Abidjan (MACA). Celle qui incarne désormais le visage de la triste histoire de la profanation de la tombe de l’artiste coupé décalé Dj Arafat va reprendre dans les mois à venir le chemin de l’école. Mais bien avant, que devient la belle étudiante qui a retrouvé la liberté il ya bientôt deux semaines. Actupeople a fouiné.

Lire aussi : Interview-Jonathan Morisson ( footballeur, copain de Maria Mobil), il fait des révélations sur Amina d’Ariel Sheney : « Elle est tout sauf… »

Diana Blé dans un centre de retraite spirituelle

Il fallait un coupable dans l’affaire de la profanation de la tombe de Dj Arafat. Hélas, le sort est tombé sur elle. Elle se sera bien débattue, expliquant qu’elle n’a fait que relayer tout simplement une publication, Diana Blé se retrouvera à son corps défendant derrière les barreaux. Après un mois de détention, là où elle avait été condamnée à un an de prison, la jeune dame a décidé de poser un acte de reconnaissance. Depuis quelques jours, afin d’exprimer sa reconnaissance à Dieu qui l’a sorti d’une telle injustice, elle est dans un centre de retraite spirituelle afin de jeûner et prier pour ainsi conjurer le mauvais sort qui s’est abattu sur elle.