Kouyaté Youssouf, jusque-là Directeur général par intérim de la police nationale de Côte d’Ivoire vient d’être confirmé à ce poste. Inspecteur général de police, il vient également de bénéficier d’une promotion devenant de facto, administrateur général de police. Cette information intervient au moment où Vagondo Diomandé, précédemment ministre de la sécurité et de la protection civile est nommé ministre de l’intérieur. Avec la gendarmerie nationale, la police ivoirienne, a été l’un des corps d’armes qui a été mis à rude épreuve ces derniers mois lors de la crise préélectorale et post-électorale en Côte d’Ivoire.

Lire aussi : Abidjan-Rap-Les larmes de la chanteuse Nash déclenchent une vague de soutiens-Yodé et Siro-Serey Dié se prononcent…Mais est-ce que tout cela suffit ?

Bien que le débat quant au fait que des policiers ayant encadré des “enfants en conflit avec la loi” aient agressé des manifestants, soit en cours, cela n’entame en rien cette confirmation de Kouyaté Youssouf au poste de Directeur Général de la police nationale de Côte d’Ivoire. Et ce, sûrement au vu de bien de résultats dont peut se targuer le corps qu’il dirige. Bras séculier du premier ministre, Hamed Bakayoko, Kouyaté Yousssouf est un homme du sérail. Homme de terrain, on l’a vu à maintes fois monté au créneau pour haranguer ses éléments. Dans l’affaire de l’assassinat du commissaire Akoun, il a notamment donné de la voix. Lançant une traque contre tous ceux qui s’attaqueraient aux policiers. Directeur général de la police nationale promu au grade d’administrateur général, Kouyaté Youssouf se dirige-t-il inexorablement vers le poste de ministre de la sécurité ?. Les jours à venir nous le diront.

Laisser un commentaire