Au lendemain de sa nomination en tant que premier ministre intérimaire à la place d’Hamed Bakayoko dont l’état de santé est très préoccupant, Patrick Achi a lui aussi vu sa santé prendre un coup. Pour ce que l’on prenait pour une rumeur, l’annulation du conseil des ministres de ce mercredi 10 mars a permis de se rendre compte de la gravité des choses. Alors que l’on est à cette étape, selon son entourage, l’état de santé du nouveau premier ministre devrait nécessiter une évacuation rapide en France. Pour en revenir à la nomination récente de Patrick Achi, le président Alassane Ouattara avait signé «deux décrets portant intérim de monsieur Hamed Bakayoko, premier ministre, chef du gouvernement, ministre de la défense, absent pour des raisons médicales.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Patrick Achi et Tené Birahima Ouattara intérimaires d’Hamed Bakayoko aux postes de Premier ministre et ministre de la défense-Quel message Alassane Ouattara veut-il faire passer aux Ivoiriens ?

Ainsi, monsieur Patrick Achi, ministre d’Etat, exerce, à titre intérimaire, les fonctions de Premier Ministre, chef du gouvernement. Monsieur Téné Birahima Ouattara, ministre des affaires Présidentielles, exerce, à titre intérimaire, les fonctions de ministre de la défense». C’est ce communiqué qui rendait ainsi public la nouvelle fonction de l’ancien secrétaire général de la présidence. La Côte d’Ivoire est sans nouvelles d’Hamed Bakayoko. Pour en rajouter, Patrick Achi est malade. Voilà bientôt 8 mois que Ahoussou Jeannot, président du Sénat, lui, est hors du pays pour des problèmes de santé. Quant à Amadou Soumahoro, président de l’assemblée nationale, silencieux depuis son retour de la Turquie pour des soins, l’on ne sait si son état de santé s’est amélioré ou non.