Même s’il reste très peu connu du grand public, Marcel Metoua est un footballeur Ivoirien. Il a évolué dans le championnat local, à l’ASC Ouragahio avant de rejoindre le FK Serbe Banat Zrenjanin pour terminer au FC Sheriff Tiraspol en division nationale Moldave. A 32 ans, il est basé en Côte d’Ivoire à Abidjan où il vit avec sa petite famille. Malheureusement, dans la nuit du jeudi 21 janvier, il a vécu une infortune, un abus, qu’il a tenu à dénoncer.

Lire aussi : People-Dj Kerozen-Après Abidjan Puissance-Il lance un défi aux artistes coupé décalé-Se retracte et lance “l’élu”, son nouveau single

Cible d’une violence inouïe de la part d’un gendarme, voici son récit : “Moi et ma famille avons été violentés à notre domicile par le capitaine Affechy Judicaël Rodrigue de la gendarmerie et ses éléments le jeudi 21 Janvier aux environs de 22 heures. Le capitaine en question est le propriétaire de l’appartement que nous louons à la Riviera Faya cité Prestige. Nous ne nous sommes pas encore acquittés du loyer. Ma femme nourrice de 4 mois a été tabassée par le capitaine. Le capitaine et huit de ses éléments venus en renfort m’ont violenté. Avant de partir, il m’a laissé entendre qu’il dîne avec la première dame, Mme Dominique Ouattara et qu’il serait un intouchable dans ce pays. Nous n’avons pas accès à l’appartement. Nous sommes en ce moment sans domicile avec nos enfants qui vont à l’école. Nous sommes encore sous le choc, ma famille et moi. Ma femme est actuellement à l’hôpital. Nous voulons juste porter l’information pour que cette injustice soit réparée. Nous vous reviendrons pour plus de détails”.