• Save

La guerre entre Guillaume Kigbafori Soro et Alassane Ouattara ne laisse pas les acteurs politiques ivoiriens indifférents. En première ligne, Mamadou Koulibaly, ancien président de l’assemblée nationale de Côte d’Ivoire, qui, de plus en plus donne de la voix. “Alassane Ouattara en mode vengeance est aujourd’hui un chef d’Etat affaibli et isolé dans son propre pays. Le pays est plus que jamais divisé. La menace terroriste est à nos portes”.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Mandat d’arrêt-Depuis l’Espagne, Guillaume Soro réplique et avoue enfin par la voix de Affoussiata Bamba Lamine : « J’ai fait le coup d’état de 2002 pour le compte de Alassane Ouattara »

Mamadou Koulibaly tire là, toutes les conséquences de la passe d’arme actuelle entre un Guillaume Soro virulent et un Alassane Ouattara répressif. Par ailleurs, la France vient de déclarer le nord de la Côte d’Ivoire, zone rouge. La menace est de plus en plus réelle et la sécurité intérieure est plus que jamais menacée.