Arrivé à saturation, le système de numérotation de la téléphonie en Côte d’Ivoire connaît depuis ce dimanche 31 janvier 2021, un aménagement. Les autorités en charge de la télécommunication et les opérateurs du secteur ont ainsi décidé de faire évoluer les numéros. Objectif, assurer un nombre suffisant de numéros pour les 50 ans à venir. Depuis ce 31 janvier, à minuit, il faudra ajouter un préfixe, en fonction de son opérateur pour connaître son nouveau numéro. Ainsi, les numéros Orange seront précédés de « 07 » ; « 05 » pour les numéros MTN et « 01 » pour ceux qui utilisent le réseau Moov. En ce qui concerne les numéros de téléphone fixes, le nouveau système requiert l’ajout du chiffre « 27 » devant les numéros Orange, « 25 » avant les anciens numéros de MTN et « 21 » pour les numéros Moov. Le basculement vers les nouveaux numéros se fera automatiquement.

Lire aussi : Cameroun-Samuel Eto’o élevé au rang de prince des villes de Bertoua et Abong Mbang : “J’ai mesuré ce jour, le degré d’amour que les frères de l’Est ont pour moi…”

Numéros de téléphones à 10 chiffres-La difficile équation

“Je suis très heureux de passer de 08 à 10 chiffres, cela va permettre à tout le monde d’avoir un numéro, vue la saturation” déclare Djédjé claver. Si cette innovation est saluée par bon nombre d’Ivoiriens, plusieurs d’entre eux rencontrent des difficultés à l’opération censée être automatique. La première des difficultés pour les utilisateurs concerne leur répertoire. En effet, il faudra parcourir sa longue liste de contacts pour opérer les changements nécessaires, alors qu’il n’est pas toujours facile de savoir quel numéro correspond à quel opérateur. “Moi je ne peux pas télécharger une application, les opérateurs téléphoniques vont le faire eux mêmes” déclare le vieux Yao Konan.

Il faut télécharger une application pour faciliter l’opération

L’autre difficulté se situerait au niveau de l’application Whatsapp. “J ai perdu les noms de mes contacts”, nous explique un journaliste sportif . Les consignes de l’ARTCI à ce propos. Pour s’en sortir, l’Autorité de régulation des télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI) a publié un guide consultable en ligne. Pour les messageries WhatsApp, Viber, Telegram ou Signal, il est également nécessaire de changer le numéro de téléphone dans la configuration de l’application. Une opération chronophage, mais obligatoire pour continuer à profiter du service. Il s’agit de l’Appli Pnn à télécharger sur le site www.pnn.artci.ci. Si l’Agence assure qu’elle est totalement sécurisée, il faut être prudent face à une solution mobile de migration non certifiée pour des raisons de sécurité des données à caractère personnel, recommandent les experts en sécurité informatique de l’ARTCI. Le basculement de 8 à 10 chiffres pourrait longtemps créer des perturbations sur les réseaux, le temps pour les acteurs du secteur et autorité de régulation, de travailler à la stabilisation du système que les utilisateurs et autres consommateurs appellent de tous leurs vœux. Bilé Diéméléou, Directeur Général de l’Artci et son équipe y travaillent.