• Save

Au mois de décembre, les anciens commandants de zones ont tous été bombardés colonels majors. Ces montées en grades n’ont pas été le cas pour les militaires ivoiriens que l’on désigne sous le vocable des 8400. Ces repris de guerre qui ont intégré l’armée régulière s’étaient soulevés permettant dans la foulée à Guillaume Soro de se voir offrir, il y’a deux ans la présidence de l’assemblée nationale de Côte d’Ivoire. Les 8400 réclamaient entre autres 12 millions de fcfa chacun, une villa et surtout une montée en grade. Ce mois de janvier devait voir le versement d’une partie de leurs 12 millions, dont ils ont déjà reçu une grande partie. Et aussi les voir monter en grades.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Après le décès du colonel Wattao-Le colonel Gaoussou Koné Jah Gao en France pour des soins-Les ex commandants de zones sont-ils en danger ?

Cela n’a jusque-là pas été le cas. Selon nos sources, le nouveau chef d’Etat Major, Lassina Doumbia, lui, a souhaité si versements de primes, il doit avoir que cela soit pour l’ensemble des militaires ivoiriens. Le ministre de la défense, qui lui, militait que le payement de ces sommes soit régularisé s’est rebiffé avec l’affaire Soro intervenu dans le courant du mois de décembre. Affaibli, d’autant plus que l’un de leur irréductible soutien étant Guillaume Soro, le groupe des 8400 militaires a cette fois-ci décidé de se murer dans le silence. Pas de soulèvement donc, malgré la grogne et le mécontentement dans leur camp. Quid de 12 millions de Fcfa, les 8400 auraient plutôt reçu au total 17 millions de fcfa. Ils sont, pour la plupart en attente du grade d’adjudant qui leur a été promis.