Le communiqué du ministre Alain Lobognon qui a annoncé sa démission en ce jour du MVCI, parti proche de Guillaume Soro ouvre-t-il une crise entre l’ancien président de l’assemblée nationale et certains de ses proches ?. C’est peu que d’aller à la résolution d’une telle équation, à s’en tenir aux mobiles qui pourraient sous-tendre la décision d’Alain Lobognon. En effet, là, où l’on y voit des signes avant coureurs de sa mise en liberté prochaine, des sources voient en sa sortie une manière de s’insurger contre la vie de pacha que mènerait son mentor. En outre, une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux montre Guillaume Soro faire la fête avec des amis à Bruxelles, et ce, à la faveur de son anniversaire. Au menu, des mets très relevés et surtout plusieurs bouteilles de champagnes de la marque Ruinart.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Après Soro Alphonse-Alain Lobognon quitte Guillaume Soro-Le prix d’une liberté annoncée ?

Avec le message d’Amira, épouse d’Alain Lobognon, qui stigmatise à fortiori la vidéo anniversaire de Guillaume Soro, la décision de son homme aura été motivée par le fait que malgré leur incarcération, leur leader, lui, mène plutôt grand train. Voici en substance ce qu’elle a écrit : “Dans les groupes, on affirme des choses sur mon époux. Cela m’a permis de mieux cerner l’hypocrisie. Depuis décembre 2019, j’ai commencé à arpenter ce sentier rocailleux et difficile. Malheureusement, je n’avais pas de Ruinart pour étancher ma soif, mais plutôt des cheveux blanchis”. Très clair du reste, ce message en dit long et fait allusion inéluctablement à la vidéo où on voit Guillaume Soro et des amis festoyer avec des bouteilles de Ruinart. A noter que c’est le 19 mai que s’ouvre le procès des pro-Soro emprisonnés depuis le 23 décembre 2019. Avec sa démission de tout mouvement proche de Guillaume Soro, une chose est sûre et certaine, Alain Lobogbon valide là sa libération certaine.