• Save

Amoukou Monsan et non Amoikon Monson, ex régisseur de la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan ( MACA) a été convoqué dans la nuit de ce mardi 4 février à 4 heures du matin. Auditionné pendant de longues heures, il a été relâché à 14heures. Débarqué depuis l’affaire où il s’était interposé au transfèrement des proches de Guillaume Soro de la MACA à Abidjan vers d’autres prisons, Amoukou Monsan a été remplacé par Koné Intchelban, qui, par le passé avait été lui aussi régisseur de la MACA. Depuis qu’il a quitté la direction de la prison civile d’Abidjan, Amoukou Monsan a été muté à la direction régionale de l’administration pénitentiaire. Anciennement régisseur de la prison d’Adzopé, il a ensuite dirigé la maison d’arrêt et le camp pénal à Bouaké. Bombardé régisseur de la MACA, c’est sous ses ordres qu’il y avait eu l’affaire du fameux prisonnier Yacou le chinois, lâchement assassiné en prison. Ce célèbre prisonnier qui était présenté comme un protégé du pouvoir d’Abidjan a trouvé la mort dans l’univers carcéral au moment où Amoukou Monsan était régisseur de la MACA. Dans l’œil du cyclone depuis longtemps, c’est un administrateur que suit de près les éléments du procureur de la République.

Lire aussi : Société-Prison-Abidjan-Le régisseur de la MACA n’a pas été arrêté-Voici ce qui s’est passé !

Amoukou Monsan, ex régisseur de la MACA, on lui reprochait de vouloir quitter le pays

Auditionné donc pendant 10 heures de temps, il était reproché à Amoukou Monsan, ancien régisseur de la MACA de quitter le pays. Allusion à laquelle il a répondu par la négative. Il a donné toutes les garanties qu’il n’a aucun projet de quitter la Côte d’Ivoire et qu’il reste à la disposition de l’administration pénitentiaire, à son nouveau poste. Où, après son audition, il s’est d’ailleurs rendu.