• Save

La météo politique en Côte d’Ivoire est orageuse. Entre le bras de fer juridico-politique Alassane Ouattara -Guillaume Soro; la dissension entre Henri Konan Bédié et son jeune frère est toujours à l’ordre du jour. Le rapprochement entre les deux parties était quasi impossible ces derniers mois. Mais pas plus, pour longtemps. Selon des sources introduites, la visite privée du président Alassane Ouattara ce samedi 1er février à la reine du royaume Baoulé n’a qu’un seul sujet à l’ordre du jour. Négocier habilement et subtilement dans les règles de l’art, du respect des us et coutumes, le retour d’Henri Konan Bédié au sein de la grande famille du RHDP. Ce retour qui se fera au forceps, c’est le cas de le dire est la garantie pour Henri Konan Bédié de se voir dédouaner de certains faits pas encore révélés au grand jour ( à ce propos, nous en dirons davantage dans nos prochaines éditions). Pour l’heure, la visite du président Alassane Ouattara est la passerelle afin de permettre un retour négocié à Henri Konan Bédié. Qui, lui, en retour lâchera bien de ses fidèles.

Lire aussi : Londres-Chatham House-Alassane Ouattara porte la contradiction à Guillaume Soro : « J’ai tenu à rassurer… »

Visite d’Alassane Ouattara à la reine des Baoulé, le prétexte idéal

Après plusieurs voies scrutées, et qui sont restées vaines. Henri Konan Bédié s’est lié d’amitié et fait front dorénavant avec Guillaume Soro. Mais ce que l’histoire ne dit pas, c’est que les écoutes téléphoniques présentées par le procureur Adou Richard ne sont que la face visible de l’iceberg. L’implication de bien de personnalités, dans ce qui n’a pas encore été rendu publique est probante. Et donc, pour ne pas se voir incriminer, des négociations subtiles sont en cours. Le cas de la visite privée du président Alassane Ouattara à la reine des baoulé, prétexte tout trouvé afin que celle-ci intercède auprès d’Henri Konan Bédié. Bien meilleur procédé afin de sauver la face à l’ancien président de la Côte d’Ivoire cité en haut lieu dans la tentative dont tous les éléments du puzzle n’ont pas encore été dévoilés au grand jour. La suite de la visite d’Alassane Ouattara à la reine Nanan Akoua Boni II accélérera l’actualité politique en Côte d’Ivoire. Nous y reviendrons.