Les lampions se sont éteints sur la première édition du Cacao Festival International de Duekoué, Cacaofesti 2019. Une initiative louable, un contenu alléchant, une organisation des grands jours et la grande mobilisation des populations font dire à de nombreux observateurs que cette première édition du festival-hommage aux producteurs de cacao, qui s’est déroulé du 13 au 14 septembre dernier dans la commune de Duekoué, était d’une grande réussite. Dans la matinée du 13 septembre dernier, c’est un grand défilé au son de fanfare, des sociétés coopératives de la région du Guémon sur l’artère principale, communément appelée ‘’rue princesse’’ de la ville de Duekoué qui a donné le ton de la cérémonie d’ouverture de la première édition du Cacao Festival International de Duekoué. De nombreux producteurs ont déserté plantations et campements pour parader fièrement aux couleurs de leurs coopératives non sans présenter avec plaisir et parfois dans la main ou sur la tête, le cacao, produit à l’honneur qui les fait vivre et fait vivre toute la Côte d’Ivoire. A la place publique, le défilé a pris fin après un tour d’honneur vivement apprécié devant les officiels et la population représentée par toutes ses couches socioprofessionnelles.

Lire aussi : Coupé décalé-Dj Debordo tue Dj Arafat une seconde fois-Les paroles crues de l’artiste lors d’un direct Facebook qui puent toute la haine qu’il avait : « Il s’est noyé dans son propre film-Sa mort n’est qu’un suicide »

Cacao festival international de Duekoué, les producteurs célébrés

La cérémonie s’est ensuite bellement égrenée au fil des nombreuses prestations artistiques ponctuant les allocutions et les remises de distinctions aux meilleurs producteurs et coopératives, mais aussi à toutes les personnalités qui ont contribué à la réussite de l’évènement. Ainsi se sont succédé au pupitre M. Constant Guei, commissaire général de l’évènement, M.Honoré Guibnoy, maire de Duekoué, Maman Boya, présidente d’honneur de l’évènement, Madame Coulibaly à la tête de la délégation du Port Autonome de San-Pedro, invité spécial du Festival et enfin le parrain, mr Cisse Aboubakari, parrain de cette première édition.

Lire aussi : People-Le beau geste de Mokobé pour les enfants de Dj Arafat salué par les internautes

Tous les intervenants ont salué l’importance du travail des producteurs de cacao qui fait que la Côte d’Ivoire se porte bien, mais aussi l’initiative de ce festival en plein cœur de la nouvelle boucle du cacao. Par ailleurs, les principaux producteurs distingués meilleurs producteurs sont M.Dissa Nafon, m. Kongo Kouassi et mme Kouaglou Victorine qui ont tous ému l’assemblée en parlant de leur travail de producteurs et de leurs tuteurs, le peuple wê.

Le festival international du Cacao de Duekoué et le soutien des autorités

La visite des stands entre autres, de l’Anader, du Port Autonome de San-Pédro, de l’ONG ‘’Consciences propres’’ ont clos cette première journée. La grande attraction pour les populations à la deuxième et dernière journée fut manifestement le concours de beauté du festival dénommé ‘’la reine du cacaofesti’’ qui a drainé un grand monde le 14 septembre au soir sur la scène du festival à la place publique. A la fin d’une soirée riche en couleurs ou les candidates ont rivalisé de beauté, mais aussi de connaissances sur le cacao, la couronne de la reine du Cacao a été attribuée à Mlle Youn Marie France entourée de ses deux princesses Konan Marlène et Kra Famissa Annick mettant ainsi fin aux festivités.

Lire aussi : Coupé décalé-Dj Debordo : « Dj Arafat n’a jamais été abandonné-Voici ceux qui le soutenaient-Ce qu’ils lui ont donné »

Le moins que l’on puisse dire du Cacao Festival International de Duekoué est que la première édition a été une grande réussite. Et cela, grâce à la mairie de Duekoué avec à sa tête le maire Honoré Guibony et à l’ONG, “Consciences Propres” de Maman Boya qui ont porté ce festival. Il faut rappeler que Cnao productions, la structure initiatrice de l’évènement est une structure de communication et évènementiel qui a à son actif d’autres évènements comme ‘’La Fête du Livre, les arts vivants au service du livre’’.