Depuis le mardi 25 mars où il a décidé de s’auto-confiner, le premier ministre Amadou Gon Coulibaly est porté disparu. Chose normale, dira-t-on. D’autant plus que le confinement répond à des règles strictes. S’enfermer chez soi, de sorte à ne pas être en contact avec l’extérieur. Mais le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, ce n’est pas l’ivoirien lambda. C’est le chef du gouvernement de Côte d’Ivoire. Et face à la crise sanitaire sans précédent que vit le monde, au delà d’Olivier Véran, ministre de la santé de la France, Edouard Philippe, le premier ministre coordonne bien d’opérations, visible sur les chaînes de télévisions pour des points de presse et communiqués. Comparaison n’est pas raison. Après près d’une semaine d’auto-confinement, un curieux communiqué signé de la primature a informé l’opinion de ce que le premier ministre ivoirien a été testé négatif au coronavirus. Que cache justement un tel procédé communicationnel ?.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Santé-Le premier ministre Amadou Gon Coulibaly soigné au Maroc ?

Testé négatif au coronavirus, le premier ministre Amadou Gon Coulibaly ne rassure pas

Testé positif au coronavirus, on a vu le premier ministre britannique, Boris Johnson en quelques minutes se filmer et diffuser une vidéo le mettant à l’image de sorte à rassurer ses concitoyens. Dans le cas du premier ministre de Côte d’Ivoire, Amadou Gon Coulibaly, quid de publier une vidéo alors qu’un communiqué annonce qu’il a été testé négatif au coronavirus. De quoi à ne pas rassurer, surtout que l’on avance que depuis le 27 mars, sa santé se serait détériorée et qu’il serait en soin dans un hôpital au Maroc. Que cache donc le communiqué de la primature ? . Pourquoi Amadou Gon Coulibaly n’est-il pas apparu souriant dans une vidéo pour attester de ce qu’il a été testé négatif au coronavirus. Par ailleurs, il n’était qu’en auto-confinement avait-il annoncé, alors que selon ses propres termes, il ne présentait aucun signe, voire symptôme lié au COVID 19. Même absent, le nom Amadou Gon Coulibaly inonde le journal de la télévision nationale. Là, où des mesures sanitaires ne devraient souffrir d’aucune ambiguïté, on annonce “des dons du premier ministre”, chose pathétique. On attend de voir le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, s’adresser aux ivoiriens à travers une vidéo, cela rassurera plus d’un.