Coutumier du milliard de Fcfa, le député de la commune de Gbon Kolia est cité dans une autre affaire où il est question de milliard à nouveau. Depuis quelques jours, il est fait cas de ce que le député Touré Alpha Yaya, patron d’une entreprise de travaux publics par l’intermède de l’ageroute s’est vu attribuer un marché dont il aurait financé sur fonds propres avant que la facture émise par l’ageroute ne soit payée par le Fonds d’Entretien Routier ( FER). Dans cet imbroglio où l’élu de la République qu’il est, se voit offrir des marchés au détriment des opérateurs économiques du secteur, il y’a un hiatus. Qu’à cela ne tienne. De tels entrefaits sont si courants en Côte d’Ivoire, qu’il ne servirait à rien de s’y attarder, outre mesure. Le vrai problème, c’est le bruissement autour de l’impair déjà commis, et du paiement de la facture qui est du ressort du Fonds d’Entretien Routier. A voir comment le directeur de cette structure, en la personne de Lanciné Diaby est tancé, cela intrigue bien évidemment. Les seconds couteaux auraient-ils décidé de se livrer à des règlements de comptes au sein du RHDP ?. Touré Alpha Yaya aurait-il des raisons d’en vouloir au député de Samatiguila ?. Le non paiement de la facture d’un milliard serait-il le prétexte tout trouvé pour Touré Alpha Yaya afin de mettre au grand jour l’inimitié entre lui et Lanciné Diaby ?.

Lire aussi : Hamed Bakayoko-A propos de la maladie qui l’a emporté-Voici ce que dit son ami d’enfance-Des confidences inédites sur son épouse Yolande

Au milieu, Lanciné Diaby et Touré Alpha Yaya-Très proches en son temps au sein de la Deame

Toutes ces questions trouvent leurs réponses dans une cohabitation très récente entre ces deux leaders du parti d’Alassane Ouattara au sein de la direction exécutive adjointe des militants de l’extérieur (DEAME) dirigée par Lanciné Diaby. Touré Alpha Yaya, alors proche de l’ancien premier ministre, Amadou Gon Coulibaly avait voulu faire croire à son mentor que la grosse mobilisation dont avait été tributaire la direction des militants de l’extérieur en novembre 2019 en France, l’avait été de son fait. Cette indélicatesse avait valu alors à Touré Alpha Yaya son éviction de la DEAME par Lanciné Diaby. Et donc pour un marché qui n’aurait jamais dû lui être attribué, il tient ainsi sa revanche. Alors que le délai réglementaire de paiement des factures par l’Etat est de 90 jours, Touré Alpha Yaya a commencé à ruer dans les brancards pour sa facture émise par l’ageroute au FER le 21 février 2021. In fine, selon l’ageroute, la société du député de Kolia n’aurait réalisé à ce jour, que 56% des travaux à lui confiés, qui reviendraient à 501 millions de Fcfa. Comment se fait-il qu’il avance déjà la somme d’un milliard de fcfa. Tout ce flou ne répond-t-il pas à une certaine cabale orchestrée par Touré Alpha Yaya contre Lanciné Diaby ?. Les jours à venir nous situeront.