• Save

Les minute s’écoulent, et le retour de Guillaume Soro qui s’annonçait comme des retrouvailles pour ses partisans tourne au vinaigre. On se retrouve face à ce qui conviendrait d’appeler l’affaire Guillaume Soro. Un retour aux multiples inconnus avec cet autre communiqué signé de l’Autorité Nationale de l’Aviation Civile de Côte d’Ivoire.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Retour à Abidjan-Le jet privé de Guillaume Soro interdit d’atterrir ?-Une catastrophe est à craindre !

On peut lire sur cette note ceci : « …au cours du vol qui a débuté ce lundi 23 décembre 2019 à 7heures GMT (8h à Paris), Monsieur Guillaume Kigbafori Soro a, de son propre chef, par l’intermédiaire de Monsieur Amer Moudja, représentant l’agence Trip support services, demandé que l’avion, le transportant qui survolait le Burkina Faso, soit dérouté vers Accra… ». Guillaume Soro qui avait certainement eu l’information d’un mandat d’arrêt à son arrivée a preféré gagner du temps. Mais combien de temps va-t-il encore courir ? Les heures à venir nous le diront.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-De graves menaces pèsent sur le retour de Guillaume Soro-Son frère interdit d’avoir accès à son domicile-Ses partisans empêchés de l’accueillir

  • Save
Fac similé du communiqué de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile de Côte d’Ivoire
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.