Hier en soirée, lorsque le décès du Premier Ministre Hamed Bakayoko a été officialisé, une forte rumeur s’est répandue. Celle-ci annonçait la mort de la grande chancelière, Henriette Dagri Diabaté. Pionnière du Rassemblement des Républicains (RDR), elle a été de toutes les luttes du parti d’Alassane Ouattara. Très affaiblie par la maladie depuis l’accession au pouvoir de son mentor, ses apparitions se faisaient de manière sporadiques, juste pour les cérémonies officielles. Il ya deux ans, elle avait vécu une grosse turbulence quant à son état de santé. Elle avait pu s’en remettre. Mais ces derniers jours, l’on la donne pratiquement pour morte. Ses proches que nous avons joint ont gardé le silence.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Seydou Elimane Diarra-Amadou Gon Coulibaly-Hamed Bakayoko tous décédés-Kablan Duncan et Patrick Achi malades-La malédiction des Premiers Ministres sous Alassane Ouattara

Comme cela a toujours été le cas. Mais la rumeur enfle, enfle. Les heures à venir devraient nous situer. Si la mort d’Henriette Dagri Diabaté s’avérait, Alassane Ouattara perdrait là un visage maternel, une dame, une servante fidèle qu’il appelait même « Tantie ». Henriette Dagri Diabaté, a 85 ans. Elle est professeur d’histoire. Et a même enseigné à la Sorbonne en France.