• Save

Onze jours après l’attaque du poste frontière de la Côte d’Ivoire à Kafolo au Nord-Est. Et qui aura fait 13 morts, c’est ce lundi 22 juin 2020 que le ministre de la défense, Hamed Bakayoko s’est rendu sur l’une des bases militaires les plus importantes du pays. Au camp d’Akouédo, une minute de silence a été observée à la mémoire des soldats tombés à Kafolo. Cette cérémonie fait étrangement suite au message de l’ancien aide de camp de Guillaume Soro, le commandant Abdoulaye Fofana qui interpellait les autorités ivoiriennes, les mettant face à leurs responsabilités.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Attaque de Kafolo-Démission de l’assemblée nationale-Message à la nation-Quand le commandant Abdoulaye Fofana demande des comptes à Alassane Ouattara et au ministre de la défense, Hamed Bakayoko : “L’armée vous regarde…”

Le ministre de la défense au camp Akouédo : “Il y’a des gens qui ont donné des informations aux terroristes”

Après les honneurs militaires, le ministre de la défense, Hamed Bakayoko s’est adressé aux soldats présents à la cérémonie d’observation d’une minute de silence en honneur aux soldats morts à Kafolo. C’était ce lundi 22 juin au nouveau camp d’Akouédo à Abidjan-Côte d’Ivoire : “Je viens présenter à vous tous les condoléances de la nation. Nous devons toujours nous souvenir de nos frères d’armes qui ont payé de leurs vies, la protection de la nation. C’est essentiel dans un pays que nous puissions respecter le sacrifice suprême. Tout le monde dans sa vie, dans son travail n’est pas amené à payer le prix du sacrifice suprême dans l’exercice de ses fonctions.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Fuite d’informations ayant occasionné l’attaque terroriste-Qu’est devenu Bamba Daouda, le commandant de l’escadron de la gendarmerie de Kong ?

…quand je vois des gens manipuler, à chaque fois qu’il y’a une situation, je trouve que c’est le minimum de la décence

Quand dans un pays, nous n’avons pas cet élan de solidarité, on casse la chaîne qui est le socle de la vie de la nation que porte l’armée. C’est le sens de ma présence ici ce matin. Exprimer notre respect et nos condoléances pour ceux qui sont partis. Ensemble, depuis quelques années, nous avons commencé un travail important de transformation de l’armée, d’amélioration des conditions de vie du militaire tout simplement pour vous marquer la considération de la nation. Quand dans un pays, on néglige trop longtemps les forces armées, les forces de sécurité, cela se ressent dans leur moral et dans leur travail. Nous allons tout faire pour que ces crimes ne soient pas impunis”. Dans un discours direct et incisif, le ministre de la défense a adressé un message à ceux qui attisent la flamme de la manipulation : “C’est ce, pour quoi, quand je vois des gens manipuler, à chaque fois qu’il y’a une situation, je trouve que c’est le minimum de la décence. Il faut respecter les morts. Il ne faut pas toujours chercher à manipuler les choses. Bien qu’il y’a eu accident, il faut voir comment utiliser ça pour diviser les gens. Il faut rester solidaires. Pendant que vous vous divisez, ils ont le chemin pour avancer. Et quand ils avancent, c’est plus de destruction. Regardez certains pays, il y’a des zones où on ne peut même plus y vivre. C’est la famille de chacun qui va en pâtir en ce moment-là . Devant un acte terroriste, l’armée doit faire bloc autour de ses valeurs.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Commandant Abdoulaye Fofana-Ancien aide de camp de Guillaume Soro-Décryptage de son message à Alassane Ouattara-Est-ce le début d’une insurrection ?-Comment tente-t-il de manipuler les militaires ?

Il n’y a pas pire pour un homme… parce que vous avez un quelconque problème, vous devenez l’ennemi de votre pays. Vous devenez l’ennemi de vos frères. Et après, vous faites de la manipulation

Que Dieu tout puissant accueille nos valeureux soldats dans son paradis. Nous allons leur rendre hommage. La Côte d’Ivoire continue sa marche, n’en déplaise à ceux qui cherchent des problèmes là, où il y en a pas. Mais nous devons être un pays qui avance. Chacun de vous est témoin. Protégeons nos vies et celles de nos familles. Je vous demande d’avoir tous une pensée pour les frères. L’Etat mettra tout en oeuvre pour que ceux qui ont commis cet acte ignoble et tous leurs complices qui sont tapis dans l’ombre. Il y’a des gens qui se sont permis de donner des informations à des terroristes sur des positions, sur des mouvements. Il n’y a pas pire pour un homme…parce que vous avez un quelconque problème, vous devenez l’ennemi de votre pays. Vous devenez l’ennemi de vos frères. Et après, vous faites de la manipulation. La manipulation ne passera pas parce que chacun de vous a une conscience”. Au delà de ce message, le ministre de la défense a annoncé des arrestations suite à l’attaque de Kafolo intervenue le 11 Juin dernier.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.