Très tard dans la nuit du 11 juillet 2020, votre site d’informations relayait une information selon laquelle le président du Sénat, Kouadio Ahoussou Jeannot avait fait un malaise. Cette nouvelle tombait quelques jours seulement après le décès du premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Le lendemain, sans laisser plus de place aux supputations, le service de communication du sénat au journal de la télévision nationale, donnait l’information selon laquelle, atteint du coronavirus, Kouadio Ahoussou Jeannot avait été transféré d’urgence en Allemagne. Six mois après, il n’est toujours pas de retour. Ce mardi 5 janvier, l’on apprend selon ses proches qu’Ahoussou Jeannot se porte mieux et que son retour en Côte d’Ivoire serait pour ce mois de janvier, ou courant février. Même si les causes de son transfèrement en Allemagne sont officiellement du fait du coronavirus, apprend-t-on, toujours de ses proches ; que le président du sénat, lui, dit voir en son mal, d’autres raisons.

Lire aussi : Politique-Santé-Le président du Sénat-Kouadio Ahoussou Jeannot victime d’un malaise ?

Kouadio Ahoussou Jeannot-Président du sénat : « Il pense avoir été empoisonné »

« Il a été soigné et guéri du Covid-19. Il a même subi des examens complémentaires. Mais il pense avoir été empoisonné… ». Ces confidences sont d’un proche du président du sénat. Avec bien de suspicions ayant entouré les décès de plusieurs autorités Ivoiriennes, notamment le colonel Wattao, que Kouadio Ahoussou Jeannot pense avoir été empoisonné, n’est pas une réflexion délibérée. Si tel était le cas. Qui lui en voudrait autant au point de l’empoisonner ?. L’hypothèse éventrée par les proches d’Ahoussou Jeannot n’est pas du tout anodine. Celle-ci jettera forcement une lumière sur de nombreuses rumeurs d’empoisonnement ayant circulé après la mort de bien de leaders politiques, surtout ceux de l’opposition, décédés en cascade, ces dernières années.