“Oui, j’accepte qu’on dise que je me suis assagi. Je n’en ai pas du tout honte, mais là où je ne suis pas d’accord, c’est lorsqu’on me dit que c’est maintenant que je parle de paix…”. Un extrait de l’interview de Charles Blé Goudé accordée à Alain Foka. Le message n’a pas changé. Le ton, incisif et direct. Autant les thématiques évoqués sont les mêmes, autant les réponses de Charles Blé Goudé sont dans les mêmes veines que lors de ses interviews précédentes. Il revendique toujours sa fidélité à Laurent Gbagbo. Et là dessus, il veut que cela soit clair. “C’est mon modèle”, dira-t-il à nouveau. Ses rapports avec Guillaume Soro, il les boute en touche, d’autant plus que dans ses propos, depuis sa liberté conditionnelle, il n’a pas eu de contacts directs avec son ex compagnon de lutte du temps de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire ( FESCI). Le fait nouveau, c’est ce dialogue, cet échange direct auquel Charles Blé Goudé invite dorénavant le président actuel de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara : “Je veux parler à Alassane Ouattara. Je veux discuter avec lui. Je veux lui demander d’ouvrir le jeu politique…”.

Lire aussi : Interview exclusive-Vanessa Fashion (amie intime à Dj Arafat) : « Voici l’âge auquel il voulait servir Dieu…Pourquoi il ne portait plus ses bagues »

Charles Blé Goudé : ”Je veux discuter avec Alassane Ouattara”

“Je veux parler à la Côte d’Ivoire plurielle. Et pour cela, je ne peux pas appartenir à un clan. C’est ce, pour quoi, je prends mes distances. Chose que beaucoup ne comprennent pas. Nous ne pouvons plus avoir la même démarche face à une situation donnée. J’ai eu le temps de faire le bilan. J’ai eu le temps de dégager des pistes que je veux suivre. Je veux servir d’instrument de paix pour mon pays. Je veux parler à tout le monde. Je veux parler au FPI, au PDCI, au RHDP…et je vais même plus loin. Je veux parler à Alassane Ouattara. Je veux discuter avec lui pour lui demander d’ouvrir le jeu politique. De doter la Côte d’Ivoire d’une Commission Electorale Indépendante à la tête de laquelle il y aura un homme de valeurs qui n’aura d’intérêts au FPI, au PDCI, ni au RHDP…Mais qui aura pour seul intérêt la Côte d’Ivoire. Je veux que nous parlions de cela.

Lire aussi : Tina Glamour-Après son bad buzz-Elle prétexte que son appartement a pris feu-Elle vivrait dans une résidence depuis le décès de son fils

Je veux aussi parler avec le PDCI RDA. Je ne parle pas de changement d’individus, mais plutôt de changement de mentalité. Nous voulons bâtir une Côte d’Ivoire avec un président modèle. Nous sommes dans une situation grave. Mettons de côté nos égos et abordons les sujets courageusement. Je ne combats pas un individu, mais je combats des pratiques, c’est ce que j’ai appris de Laurent Gbagbo. Et je veux lui ressembler parce que c’est mon modèle…”. Propos extraits de la toute dernière interview de Charles Blé Goudé depuis son lieu de résidence à la Haye, en Hollande, suite à sa liberté conditionnelle.