Ce lundi 14 décembre, Alassane Ouattara sera investi président de la République de Côte d’Ivoire, pour un troisième mandat. Contesté ou pas, l’heure n’est plus à ce débat. Henri Konan Bédié vient d’y mettre fin. Lui, qui, à la tête de l’opposition ivoirienne avait mis en place le Conseil National de Transition. Hier, à travers un discours, dont voici un extrait, Henri Konan Bédié a décidé de mettre fin au Conseil National de Transition, demandant plutôt “un dialogue national”, en lieu et place d’un tête-à-tête entre lui et Alassane Ouattara : “(…) Je propose dès maintenant et urgemment en accord avec toute l’opposition, l’organisation d’un dialogue national en lieu et place du tête-à-tête Bédié Ouattara, car l’enjeu en cause, c’est celui de la Côte d’Ivoire (…)” ” (…) Ce nouveau cadre du dialogue qui verra la participation de toutes les forces vives de la nation et qui sera encadré sur le territoire ivoirien par des organisations internationales crédibles spécialisées en la matière dont l’Onu, remplace évidemment le CNT que l’opposition ivoirienne avait initialement proposé” “(…) Je m’impliquerai avec force et avec amour et avec vous dans la préparation et la mise en œuvre de cet important cadre pour la recherche de solutions pour une paix durable dans notre pays (…)” ” (…) Le peuple de Côte d’Ivoire a clairement désavoué monsieur Alassane Ouattara devant la communauté nationale et internationale avec le choix du Non à son projet de 3e mandat anticonstitutionnel. Il doit donc titrer toutes les conséquences et en déduire, malgré tous les actes anticonstitutionnels qui sont posés actuellement, qu’il n’est pas légitimement le président de la République”.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Alassane Ouattara-Pour la réconciliation, la paix et le développement-Voici les concessions qu’il a faites

Henri Konan Bédié sera présent à l’investiture d’Alassane Ouattara

Avec cette annonce de la dissolution du Conseil National de Transition qui intervient à quatre jours de l’investiture d’Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié, s’il ne le dit pas ouvertement, donne ainsi son quitus au troisième mandat d’Alassane Ouattara qu’il aura combattu. Dans une perspective d’arrangement politique en vue d’une éventuelle décrispation de la situation socio politique en Côte d’Ivoire, il sera présent à l’investiture d’Alassane Ouattara. La présence d’Henri Konan Bédéié à cette cérémonie faisait débat, il y’a quelques jours sur les forums et même sur des pages officielles du PDCI RDA. Il n’y a donc plus débat en la matière. En sa qualité d’ancien Chef d’Etat, Henri Konan Bédié prendra donc part à la cérémonie d’investiture d’Alassane Ouattara ce lundi 14 décembre 2020.